Amadea et UEPLM en partenariat contre la COVID-19

Face aux risques sanitaires liés à l’épidémie mondiale de Coronavirus, AMADEA et l’association «UN ENFANT PAR LA MAIN» (UEPLM) ont mis en oeuvre un plan d’action dans les 11 écoles préscolaires et primaires ainsi que dans les 2 collèges concernés par le programme VAHATRA. Le plan d’action commun comporte trois volets : – Un volet sanitaire (de loin le plus important) – Un volet pédagogique et de sensibilisation – Un volet alimentaire Volet Sanitaire Désinfection de toutes les salles de classe, chaque fin de semaine, pendant 1 mois 1/2.Les 13 écoles ont été dotées d’un pulvérisateur et sous la supervision d’un enseignant, une personne a été formée et équipée en conséquence (Masque et gants) pour effectuer ce travail.Le produit utilisé est du VIROCIDE (flacons de 500 ml, dilué dans 40 l d’eau) Déballage des premiers pulvérisateurs Des bacs de désinfectant pour les chaussures ont été installés à l’entrée de chaque salle de classeChaque élève a reçu 2 masques en coton doublé (lavables) ainsi que du savon.Pour le lavage des mains et leur désinfection pendant les cours, mise à disposition de 138 bidons d’eau savonneuse de 20 litres ainsi que des flacons de gel hydro alcoolique de 1 litre (un par classe).Fourniture de blouses pout tous les enseignants qui n’en avaient pas encore. Stock de gel hydro alcoolique Volet pédagogique Des séances de sensibilisation animées par le médecin d’Amadea ont été organisées dans chacune des 11 écoles préscolaires et primaires.300 livrets en malgache et une soixantaine d’affiches sur les gestes barrière ont été distribués dans toutes les écoles des kits de fournitures scolaires (cahiers et stylos) ont été distribués à...

L’Assemblée Générale 2021, déjà sur les rails !

La date et le lieu de la prochaine assemblée générale d’AMADEA sont déjà fixés.Elle se tiendra du 20 au 21 mars 2021 dans un lieu bien connu des adhérents : le Domaine de Fohet, à La Bourboule.Une date que vous pouvez dés à présent retenir sur vos agendas ! Le Domaine de Fohet (Puy de...
Assemblée générale 2020     en visioconférence …         Une première pour Amadea

Assemblée générale 2020 en visioconférence … Une première pour Amadea

Cette année, les mesures de confinement et les restrictions de déplacement liées à la crise du Coronavirus ont empêché la tenue de l’Assemblée Générale ordinaire, prévue les 21 et 22 mars à La Bourboule (Cantal). Elle a donc été reportée au 9 mai, mais sous une forme inédite pour l’association … En visioconférence ! Compte tenu du nombre de participants annoncés, une solution technique adaptée a été mise en place pour permettre de les accueillir et répondre aux différents points abordés dans les 2 rapports (financier et moral) soumis au vote. Par ailleurs, des élections étaient également prévues cette année pour renouveler plusieurs membres du conseil d’administration. Celles- ci ont pu être réalisées en amont et pendant l’assemblée générale, à travers une procédure de vote électronique. (voir en bas de page) Un début d’année perturbé par le COVID-19 Si le bilan de l’année 2019 s’avère être plutôt bon, les activités et le fonctionnement de l’association en ce début d’année sont fortement impactés par la crise actuelle : perte de recettes liées aux ventes et manifestation diverses qui n’ont pu avoir lieu … Annulation des départs à Madagascar de plusieurs groupes de jeunes … Service civique en attente de renouvellement … Et fort ralentissement (mais pas un gel total) des différents projets en cours à Madagascar. Autre conséquence dommageable pour Lalao et Patrick Johannes qui sont – comme chaque année, venus en France pour l’Assemblée générale. Après 2 mois passés loin de chez eux, ils ne savent toujours pas quand ils pourront rentrer à Madagascar ! Durant près de 4h, Marie-Thérèse Miremont, présidente d’Amadea, a animé l’AG puis le CA....

Campagne d’information sur les actions d’AMADEA

Pour mettre à profit la période de confinement liée à l’épidémie de Coronavirus, Caroline Rasolofomanana (service civique à Lyon (2019-2020) a réalisé, sur les réseaux sociaux, une campagne d’information sur les activités de l’association.Il s’agit de « visuels » publiés sur la page Facebook et le compte Instagram ainsi qu’un film de 3 minutes sur la chaîne Youtube d’Amadea. A retrouver également sur notre page Facebook et sur notre compte Instagram Cliquer sur une image pour lancer le diaporama La vidéo, sur notre chaîne...

Prévention du COVID-19 au centre Mirana Tsiky d’Antsirabe

Face à l’épidémie de Coronavirus qui, à ce jour et fort heureusement, n’a pas eu les mêmes conséquences qu’en France, les responsables d’Amadea à Madagascar, ont pris plusieurs mesures de précaution. Objectif : limiter au maximum les risques de contamination pour les jeunes hébergés au centre d’accueil d’Antsirabe. Récit de notre correspondant sur place : Olivier Jenös Lantonirina Au Centre Mirana Tsiky d’Antsirabe, des mesures de précaution ont été prises avant même la déclaration du Président de la République malgache, le 20 mars 2020, annonçant qu’il y avait 3 cas confirmés de COVID-19 à Madagascar.Voici un résumé de ce qui s’est passé. Réunion avec les responsables, les adolescents et le personnel  concernant les précautions à prendre face au coronavirus.Affichage des mesure de prévention dans tous les endroits fréquentés par le personnel et les jeunes accueillis au centre : cuisine, dortoir, salle d’étude, toilette, etc.Mise en place de savon dans tous les points d’eau et installation d’espaces de lavage supplémentaires pour pouvoir se laver les mains le plus souvent possible.  Les mesure de confinement ont été bien suivies : quelques membres du personnel qui habitent à l’extérieur du centre ont été arrêtés momentanément. En plus d’une alimentation équilibrée, les jeunes du centre bénéficient de «remèdes» locaux» : Utilisation de feuilles de Ravintsara et de Kininimpotsy (Eucalyptus) en tisane.Consommation d’avocat tous les jours avec du citron  (nous avons des citronniers plantés dans le centre).Prise régulière de spiruline et de tisane d’artemisia tous les 3 jours. Ce sont des éléments qui contribuent au renforcement des anticorps. PS : On aimerait adresser nos remerciements à Tonton Patrick et Tatie Lalao et aussi à toute l’équipe de...
Bluegrass et polyphonies bulgares à Cabrières

Bluegrass et polyphonies bulgares à Cabrières

En ce début d’année, les comités régionaux se mobilisent pour AMADEA. Illustration dans le Lubéron ! Le 6 mars dernier – et comme depuis 14 ans – une soirée musicale avec buffet participatif a été organisée en collaboration avec l’association CHA (Cabrières Hier et Aujourd’hui), au profit d’Amadea. – En première partie, il y avait le duo BLEU COYOTE  : deux voix, deux guitares qui interprètent des morceaux «Bluegrass» avec un soupçon de folk. – La deuxième partie de cette soirée solidaire était animée par le Trio KOSMOMITCHE : trois femmes, trois voix qui chantent un répertoire fascinant des polyphonies bulgares, tantôt accompagnées de percussions, tantôt laissant résonner et s’entremêler leurs voix. Malgré quelques désistements dus à la situation actuelle (épidémie de Coronavirus), une centaine de spectateurs et participants se sont retrouvés dans ce petit village du Lubéron. L’ambiance était forcément très conviviale. cliquer sur une image pour lancer le diaporama Affiche Manifestation Comité...

La chocolaterie Robert aime AMADEA

Bravo aux paysans producteurs et transformateurs de la Coopérative TSINJO.La Chocolaterie Robert (à Paris) rend hommage à l’action d’Amadea Madagascar sur ses réseaux sociaux. Publication sur la page Facebook de la chocolaterie Le réputé producteur de cacao et chocolatier malgache a noué, depuis plusieurs années déjà, un partenariat très constructif avec les groupements de paysans soutenus par l’association.Une grande fierté pour les producteurs de physalis des communes d’Ankazobe et d’Ambohidratrimo. Cliquer sur une image pour l’agrandir Publications sur la page Facebook et le compte Twitter de @Chocolaterie Robert...

Une cagnotte pour AMADEA

5 étudiants de l’ IUT Nice Côte d’Azur (DUT Techniques de commercialisation) se mobilisent pour aider Amadea Madagascar – ONG. Ils ont créé une cagnotte sur Leetchi.com afin de récolter des fonds au profit des enfants de Madagascar. Vous la trouverez ici : https://www.leetchi.com/c/amadea-enfance-et-developpement-a-madagascar N’hésitez pas à leur donner un coup de pouce pour atteindre leur objectif ! Information à retrouver également sur nos réseaux sociaux, Facebook, Instagram et...

Des collégiens de Cestas (33) à la découverte d’Amadea

Lundi et mardi 23 et 24 mars prochain, les enseignants et élèves du collège Cantelande de Cestas, en Gironde,  accueilleront Lalao et Patrick Johannes ainsi que Marie-Thérèse Miremont. Une préparation soignée Les 8 classes de 5ème du collège sont concernées. Elles ont été préparées par leurs enseignantes d’histoire et de géographie pour les interroger sur les actions menées par AMADEA, à Madagascar.  Comment se nourrir ? Comment se soigner ? Comment se loger ?… Préserver son environnement ?… Avoir accès aux énergies ?… Obtenir des revenus ?… Aller à l’école ou encore se protéger face aux risques ? Un florilège de questions ont été préparées par les collégiens à travers un dossier particulièrement complet (extraits ci-dessous) pour pouvoir ensuite échanger avec eux plus librement. Extrait du dossier des élèves Extrait du dossier réalisé par les élèves Extrait du dossier réalisé par les élèves Courir pour Madagascar … Par ailleurs, après une recherche de parrainages, les collégiens se préparent à disputer – le 6 mai – une  » course solidaire  » qu’ils réaliseront par équipe. Objectif : parcourir la plus grande distance possible,  à pied ou à VTT,  pour pouvoir ensuite récolter les sommes pour lesquelles leurs sponsors se seront engagées.Les fonds ainsi recueillis reviendront à un ou plusieurs projets menés par Amadea, en fonction du choix qui sera fait au sein de chaque classe....