Développement

La mission d’AMADEA consiste à promouvoir un développement intégré et centré sur l’homme et ses droits fondamentaux.
L’association vient en appui des paysans afin qu’ils deviennent de vrais professionnels dans leur métier et soient organisés au sein de groupements ayant la capacité de représenter leurs membres et de défendre au mieux leurs intérêts face aux institutions publiques, aux politiques, aux opérateurs économiques privés et aux exigences du marché.

 Aider les paysans à mieux vivre !

AMADEA participe à l’effort de développement à Madagascar.
Dans un monde menacé par les catastrophes écologiques, AMADEA prend en compte les considérations environnementales dans l’élaboration de tous ses projets. Ne pouvant être présente partout sur l’île et ne pouvant agir dans tous les domaines, l’association a établi ses priorités et sa propre vision du développement.

Être des co-acteurs du développement

Il ne s ’agit pas de s’imposer comme les seuls acteurs du développement malgache, mais d’aider les Malgaches à être les acteurs de leur propre développement. La logique sous-jacente est bien celle de la coopération, et non de l’assistanat. Tout réside dans le “faire-faire” et non pas dans le seul “faire”. On peut comparer cet état d’esprit au proverbe chinois qui dit :

“ Donne un poisson à un homme affamé, il mangera aujourd’hui.

Apprends-lui à pêcher, il mangera toute sa vie. ”

Mettre la formation au cœur des projets

Dans cette optique, la formation est tout aussi importante que le soutien matériel. Aucun intérêt, par exemple, à distribuer des semences si l’on n’apprend pas également à ceux qui les reçoivent, comment les cultiver !

Ainsi, le budget consacré à la formation (et donc au personnel d’encadrement) correspond à une réelle action de développement sur le terrain. L’intérêt de telles dépenses est fondamental, même si celles-ci peuvent ne pas sembler assez concrètes ni immédiatement productives.