L’unité d’agro-transformation

 

Le bâtiment d’agro-transformation, situé à 44 kilomètres au Nord-Ouest de la capitale Antananarivo, au bord de la route nationale qui conduit à Mahajanga, dans le village d’Andranovelona, a vu son activité débuter en juin 2017.

Le projet de construction, lancé 1 an plus tôt, découle d’une demande auprès d’AMADEA de la coopérative paysanne Tsinjo qui souhaitait valoriser la production des paysans locaux, ainsi qu’améliorer leur niveau de vie en leur permettant d’accéder à une source de revenu supplémentaire.

Ce projet a été réalisé grâce au partenariat entre AMADEA et le CEAS (Centre Écologique Albert Schweitzer), partenariat qui continuera par la suite sur d’autres projets à l’instar des kiosques solaires.

Ce projet a reçu le soutien financier de la ville de Besançon, de l’association Espace Mont d’Or et du Conseil Régional de la Bourgogne – Franche-Comté.

 

L’unité d’agro-transformation emploie ainsi 11 jeunes vivant dans les zones avoisinantes. Ceux-ci se partagent les tâches à effectuer, qui comprennent, entre-autres, le séchage des fruits et légumes ou leur transformation en confitures et pâte de fruits lorsque les fruits atteignent une maturité trop avancée pour être séchés. Tomates, curcuma, gingembre, ananas, physalis, bananes… Tout fruit ou légume issu des terres malgaches peut arriver sur les tables de séchages de la coopérative Tsinjo, qui gère cette unité de transformation agro-alimentaire, soutenue par AMADEA

Toujours en corrélation avec l’association, des formations ont aussi été dispensées par des organismes spécialisés : techniques de séchage et de transformation mais aussi comptabilité,  gestion, ressources humaines … La volonté est d’apporter une réelle expertise à tout le personnel de la sécherie.

Différents projets sont à venir, implémentation de fours supplémentaires (2 à gaz semblables à ceux déjà en place et 2 petits fours solaires pour des productions différentes), panneaux photovoltaïques pour assurer l’autonomie électrique, kiosque de vente directe pour les produits de la sécherie mais aussi pour ceux de la savonnerie et de l’atelier de soie… Tout ceci témoigne de la volonté de tous les acteurs concernés de rendre l’activité de la sécherie pérenne.

Articles en lien :

Formation au tissage de tabourets à la sècherie Tsinjo

Pour diversifier les activités du personnel de l’unité d’agro-transformation de la coopérative Tsinjo, une formation au tissage d’assises de tabourets s’est déroulée à la sècherie d’Andranovelona,, du 13 au 20 novembre 2019. 8 salariés de...

Du nouveau dans la zone artisanale d’Andranovelona

Dans l’atelier de savonnerie Développer une nouvelle activité, à côté de l’unité agro-alimentaire de la coopérative Tsinjo, tout en préservant et valorisant des plantes endémiques de l’île, c’était l’objectif du laboratoire et de l’atelier de savonnerie, créés...

Inauguration de la sécherie

Dans le cadre de ses actions de développement d’activités génératrices de revenu et en partenariat avec le CEAS (Centre écologique Albert Schweitzer), AMADEA soutient le projet d’unité d’agro-transformation de la coopérative Tsinjo, à Andranovelona....

ville-besancon        espace_mt_or        Logo CEAS2       870x489_logo_bfc1