Enfance

À Madagascar, l’aide à l’enfance est une priorité.  Dans ce pays où le revenu par personne est très faible, les enfants sont les premières victimes de la pauvreté. Pour leur permettre d’envisager un avenir, AMADEA oriente ses efforts vers eux. Des parrainages d’enfants – et plus particulièrement de groupes d’enfants – sont effectués.

Le vrai travail de fond consiste à convaincre le plus grand nombre de parents de la nécessité pour les enfants de fréquenter l’école. Cela ne peut se faire qu’en donnant à l’école les moyens de répondre à sa mission d’instruction et d’éducation.

Mais il faut aussi que l’enfant soit en situation de recevoir convenablement ce que l’école lui propose. S’il ne dispose pas de fournitures scolaires ou s’il n’a pas mangé, aller à l’école ne signifiera pas grand chose pour lui.

Les statistiques semblent rassurantes lorsque l’on annonce un taux de scolarisation au dessus de 60% à Madagascar. Mais la réalité montre une situation beaucoup plus dramatique tant en ce qui concerne la fréquentation réelle des écoles (moins de 30 % des enfants en âge d’être scolarisés le sont) qu’au niveau de l’acquisition des apprentissages de base.

Pourquoi parrainer ?

Le parrainage des enfants est une solution qui permet de les accompagner dans leur scolarisation de façon simple mais efficace.
Pour plus d’information, rendez-vous ICI.


 Toutes les aides, même les plus petites, possèdent une grande importance !

– Avec 45 euro par mois on assure le salaire d’un instituteur pour 30 élèves soit 1,50 euro par jour de classe ou 1,50 euro pour scolariser 1 enfant pendant 1 mois.

– Avec moins de 20 euro par an, il est possible de subvenir au besoin en fournitures scolaires d’un élève de primaire

3.000 euro c’est le coût de la création d’une nouvelle classe !

AMADEA déploie  donc ses activités dans plusieurs domaines :