Une aide « essentielle » de la Région Nouvelle Aquitaine

En cette période quelque peu perturbée, heureuse nouvelle pour l’association : la commission permanente de la Région Nouvelle Aquitaine qui s’est réunie le 15 juin 2020 à Bordeaux, a décidé d’accorder une aide substantielle à AMADEA pour son projet d’unité de production d’huiles essentielles à Madagascar.

Extrait du courrier du Conseil Régional de Nouvelle Aquitaine

Un projet qui a emporté l’adhésion

2 ans après avoir apporté leur aide à la création de la savonnerie artisanale, les élus régionaux ont également décidé de soutenir ce nouveau projet. Il prévoit l’élargissement de l’activité de la coopérative Tsinjo d’Andranovelona, à la production d’huiles essentielles produites localement et extraites sur place.
A Madagascar, il existe une grande variété de plantes aromatiques et médicinales endémiques qui peuvent être distillées et qui permettent également d’élaborer des tisanes et autres décoctions curatives.
Par ailleurs, cette nouvelle activité contribue à la protection de l’environnement, au reboisement et au développement économique de l’Analamanga (Région des Hauts Plateaux).

Les conseillers régionaux ont été également sensibles au fait que sur le territoire de la Nouvelle-Aquitaine, AMADEA propose de nombreuses actions de communication : festivals, forum, marchés de Noël et autres manifestations. L’association, ont-ils également noté, intervient régulièrement dans les écoles, collèges, lycées pour des sessions de sensibilisation à la solidarité internationale et à l’éducation citoyenne ou sur des thèmes plus spécifiques comme l’accès à l’eau, le développement durable.

Un producteur d’huiles essentielles de Charente Maritime associé au projet

Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, Valery BOUYER, exploitant la ferme de plantes aromatiques et médicinales “Plantabenèze“ à Aumagne (17), a accepté de partager ses compétences et de venir guider l’installation et 
la mise en route de la future unité de production d’huiles essentielles

Crédit photo : © Des terres et des ailes


Article de présentation de l’activité de Valery Bouyer à lire sur le site du quotidien Sud-Ouest ➡️ ➡️ ➡️ ➡️

Des retombées médiatiques en vue

Prochainement, le quotidien régional La Charente Libre prévoit de publier un article sur cette subvention reçue par l’association.
De son côté, RCF Charente, la radio catholique d’Angoulême, a programmé, lundi 29 juin, dans le cadre de ses émissions consacrées aux associations, de revenir sur cette «heureuse nouvelle» avec Amadea