L’énergie photovoltaïque au service du développement local à Madagascar

                    Dans les régions rurales reculées de Madagascar, l’accès aux services essentiels tels que l’électricité fait bien souvent défaut. En effet, 95% de la population rurale de Madagascar n’a pas accès à l’énergie électrique. Or, celle-ci devient rapidement indispensable et son absence handicape le quotidien des familles habitant ces zones rurales. Face à cette problématique, AMADEA et plusieurs acteurs se sont peu à peu mobilisés afin de trouver une solution efficace et peu coûteuse : c’est ainsi qu’a émergé l’idée d’édifier des kiosques solaires. Le projet vise à implanter 3 kiosques solaires dans différents villages en zone rurale. Les kiosques ont été pensés de façon à répondre à plusieurs besoins simultanément. En effet, ils serviront à électrifier les écoles alentours, assurant ainsi l’éclairage des salles de classes et l’usage d’appareils électriques comme des ordinateurs ou des frigos. De plus, ils apporteront un éclairage dans les lieux publics à travers la mise en place de projecteurs, prodiguant ainsi une plus grande sécurité, et l’opportunité d’organiser des événements en soirée. Enfin, les kiosques solaires permettront aux familles de recharger des téléphones ou du matériel informatique ainsi que des lampes. Ce projet de kiosques solaires résulte de la collaboration de différents acteurs, dont les premiers ont été les habitants des villages concernés qui ont donné l’impulsion nécessaire au projet. AMADEA est venue appuyer cette initiative, en collaboration avec le CEAS (Centre Ecologique Albert Schweitzer) et l’entreprise JIRO VE qui assure la gestion technique des kiosques. Ces acteurs gèrent ensuite l’utilisation et le maintien des infrastructures grâce à un comité de gestion. Si le troisième kiosque...