1. Accueil
  2. /
  3. Pourquoi parrainer ?

Pourquoi parrainer !

Nous recherchons des parrainages pour des enfants,
pour des projets de développement et pour le fonctionnement de nos diverses actions.

Accéder aux formulaires

Soutien à des écoles

 – Enseignement, scolarisation : personnels et structures

Avec 30 € par mois on assure le salaire d’un instituteur pour 30 élèves soit 1 euro par jour de classe
ou 1 € pour scolariser 1 enfant pendant 1 mois.

Coût pour la création d’une nouvelle classe : de l’ordre de 2000 €
Coût des fournitures scolaires : moins de 20 € par an pour un élève de primaire.

Création et/ou développement de jardins scolaires et de cantines 

Le vrai travail de fond consistant à convaincre tout le monde de la nécessité qu’il y a pour l’enfant de fréquenter l’école, cela ne peut se faire qu’en donnant à l’école les moyens de répondre à sa mission d’instruction et d’éducation.

Mais il faut aussi que l’enfant soit en situation de recevoir convenablement ce que l’école lui propose. S’il n’a pas de fournitures scolaires, s’il n’a pas mangé, la fréquentation de l’école ne peut pas signifier grand chose pour l’enfant.

Les statistiques peuvent être rassurantes quand on trouve un taux de scolarisation au dessus de 60% à Madagascar. Mais la réalité montre une situation beaucoup plus dramatique tant en ce qui concerne la fréquentation réelle des écoles (en dessous de 30 % des enfants en âge d’être scolarisés) qu’au niveau de l’acquisition des apprentissages.

Quel parrainage ? Individuel ou collectif ?

AMADEA a opté pour un mode de parrainage individualisé et mutualisé.
Dans le monde des ONG, les avis sont divers sur le sujet. Certaines associations ne prônant que le parrainage individuel, d’autres le parrainage collectif ou de projets, les troisièmes laissant le choix entre les deux formules.
Il est évident qu’un parrainage de type individuel aura plus tendance à séduire le grand nombre, par la dimension humaine qu’il suppose, la relation personnelle, voire affective entre le parrain, la marraine et son ou sa filleule, le fait que le parrain puisse « mettre un visage sur son don* ».

Alors pourquoi Amadea  a-t-elle, jusqu’à maintenant, privilégié le parrainage collectif ou le parrainage de projets ?
AMADEA a toujours voulu voir l’aide de manière globale, en fonction des priorités exprimées par les partenaires, redistribuer à tous et ne pas privilégier l’un au détriment des autres, ne pas confondre aide et assistanat et ne pas susciter d’espoirs illusoires.

Au fil des années AMADEA s’est développée et peut maintenant envisager un parrainage individualisé qui concerne tout un groupe d’enfants, de façon égalitaire. Ce parrainage contribuera en outre à améliorer l’ensemble des conditions de vie des enfants, pour qu’ils puissent évoluer dans un milieu favorable à leur développement et à leur avenir. Pour cela le parrainage soutiendra leur école, la formation de leurs enseignants, leur famille par le
développement d’activités génératrices de revenus, l’hygiène, l’accès à l’eau etc

C’est donc le parrainage d’un enfant qui est proposé mais de façon mutualisée.

* C’est le slogan utilisé par une association d’aide internationale à l’enfance