[/et_pb_row]

Création et/ou développement de bibliothèques-Ludothèques rurales

En juillet 2000, deux étudiantes sont venues aider à construire, créer et mettre en place une bibliothèque dans le village d’Amberomanga. Dès son ouverture, elle a connu un succès très vif, avec un taux de fréquentation très élevé.
En novembre 2000, des étudiants en éducation spécialisée ont créé un atelier avec les enfants autour de jeux qu’ils avaient apportés. Ces jeux ont permis de créer un début de ludothèque. Cet atelier a également connu une large fréquentation, incitant à poursuivre l’expérience.

A Ankarefo, une petite salle est utilisée pour présenter les quelques livres et jouets que l’on a pu rassembler. La bibliothèque/ludothèque fonctionne 3 fois par semaine. La quasi totalité des enfants de l’école y vient pour lire mais également pour profiter des jeux qui leur sont proposés dans ce même cadre. A signaler qu’un goûter leur est offert.
Le fond reste très faible. Aujourd’hui, les enfants connaissent par coeur toutes les histoires. La partie bibliothèque ainsi que la ludothèque nécessitent donc un approvisionnement important. Les enfants font la queue avant l’ouverture, venant à pied parfois de loin.

Fonctionnement des centres d’accueil et de nutrition

Les résultats incitent à développer ces actions dans d’autres villages.

[/et_pb_text]

Contribution au maintien des enfants jumeaux dans leur famille
Sur la côte est de Madagascar, les peuples côtiers Antabahoaka et Antemoro, suite à des croyances ancestrales, ont longtemps été convaincus que les jumeaux étaient sources de malheur pour leur famille et pour toute la communauté, aussi était-il nécessaire de les écarter par tous les moyens. Ce « tabou » est encore très vivace dans certains secteurs. AMADEA apporte depuis 1991 son soutien à ceux qui, sur place, oeuvrent pour l’abandon de cette coutume et en particulier aux religieuses du secteur de Nosy Varika et Fanivelona.
Pour en savoir plus : Voir le rapport 2011 de l’UNICEF sur les jumeaux de Mananjary: http://www.unicef.org/madagascar/les_jumeaux_de_mananjary(1).pdf

Témoignage (parrainage de jumeaux pour prévenir les abandons)

« Chers amis

Je vous remercie beaucoup pour l’aide que vous apportez pour les jumeaux. Avec cet argent ils peuvent attaquer l’année scolaire.
Ces enfants ont fait la rentrée scolaire le 12 septembre. Je voudrais vous faire partager que les parents de l’Élysée et Elisa acceptent de les garder chez eux depuis la rentrée scolaire. Il faut du temps ; après six ans de démarches être ensemble en famille avec leurs parents qui ont reconnus que ce sont leurs enfants. Ils sont conscients que les jumeaux sont dignes d’être élevés et éduqués, qu’ils ont des responsabilités envers ces enfants. Pour moi c’est l’essentiel et j’ai promis de continuer à les aider tant que l’Amadea envoie de l’argent ; j’ai promis aussi de faire route avec eux.

Au mois de septembre je suis allée sur place pour les visiter. Ils habitent à dix kilomètres de Nosy Varika (trois heures de marche à pied). Je gère l’argent en fonction des besoins. Malgré cela je fais venir la mère ou le père à chaque fin de mois et je donne de l’argent pour qu’ils puissent acheter les nourritures. Moi-même je suis contente de cette nouvelle orientation.
D’après ce que je remarque, un problème se pose pour Éliniava et Vololona. Leur père les a laissées depuis leur naissance et s’est enfui ; jusqu’à maintenant personne ne sait où il est parce que élever des jumeaux est un tabou pour lui. Leur mère ne peut pas s’en occuper toute seule. Je crois qu’il faut encore du temps.

Pour terminer je vous remercie encore; je vous remercie pour votre effort de soutien pour les jumeaux. Grâce à vous ces enfants sont comme les autres enfants et leur présence, leur dynamisme est ici un vrai témoignage pour les gens. Je souhaite la continuation de votre aide pour leur avenir. »

Soeur Sabine.

 

Archives

Vie de la Fédération 

Une fête des sarments très réussie

Dimanche 13 mars, le comité AMADEA de Gironde a participé à la 7e fête des sarments organisée au domaine viticole de Château Méric Chante l’Oiseau, à La Brède. A cette occasion, les membres du comité ont préparé un repas solidaire aux accents malgaches. Pour une première, la manifestation s’est avérée être un franc succès. 88 repas ont été servis (dont 16 repas enfants).A souligner le partenariat avec la boulangerie de Bègles, Orge et froment , qui a fourni le pain.En plus de la préparation du repas, le comité avait installé un stand de vente d’artisanat malgache.Les bénéfices réalisés permettront de soutenir les actions engagées par AMADEA à Madagascar. Quelques images de la journée … Cliquer sur une image pour lancer le diaporama) Qu’est-ce que la fête des sarments ? Au printemps, après la première taille de la vigne, c’est le moment de venir ramasser les sarments pour en faire de petits fagots … Ils égailleront les barbecues du porchain été ! Traditionnellement, les sarments sont laissés au sol, dans les rangs, ou alors mis en tas en bout de parcelle. Tout un chacun peut venir, à piéd ou en voiture et emporter ce qu’il souhaite … C’est gratuit...

Comité Bourgogne-Franche Comté

Désolé, aucun résultat.

Page introuvable.

Déstockage et marché de Besançon

Comité Centre Ouest Atlantique

Activités diverses pour tous publics

(cliquer pour faire défiler les photos)

Manifestations réalisées par des élèves (collèges, lycées, BTS)

Comité de Gironde

Depuis le 20 juin 2017, l’équipe girondine du comité centre ouest atlantique a fondé son propre comité, association loi 1901, dénommé « AMADEA-Gironde-Madagascar ».

Nous souhaitons une belle réussite et longue vie à ce nouveau comité d’Amadea.

Comité Rhône-Alpes et PACA

Plusieurs interventions ont encore eu lieu dans des collèges et notamment auprès des classes de 5è du collège de Vizilles (38) dans le cadre d’une nouvelle matière intitulée Itinéraires de Découvertes.

Le comité est présent dans de nombreuses manifestations locales et régionales pour y faire connaître les actions d’AMADEA. Les bénévoles interviennent en Rhône Alpes-Auvergne et en région PACA.

L’association C.H.A. de Cabrière d’Aigues se mobilise tous les ans pour effectuer une manifestation commune avec AMADEA en soutien principalement à la scolarisation et d’une façon plus générale aux enfants de Madagascar. Outre les fonds réunis, ces manifestations apporte de la convivialité et de l’énergie pour mener à bien les actions.

Comité du Lot et Garonne

Comité des Landes-Pyrénées-Atlantiques

 

L‘union fait la force!
Ouverture puis fonctionnement de deux classes supplémentaires et création d’une ludothèque-bibliothèque à Antoby.

C‘est avant tout la réussite d’un partenariat né du réseau solidaire RESILAND qui a permis l’aboutissement de ce projet pour lequel Patrick et Lalao JOHANNES avaient repéré un besoin. La population de ce village les avait à plusieurs reprises sollicités, désireuse de voir enfin ses enfants réussir au plan scolaire comme les enfants des villages soutenus par AMADEA alors que cette année-là encore ils n’avaient connu que des échecs.
Le comité Landes/Pyrénées Atlantiques s’est associé à l’association de St Pierre du Mont (40)  » Nos Enfants vers les Enfants du Monde  » (NEVEM) pour permettre le financement partagé de l’ouverture de classes (pré-élémentaire et CE2) et de la bibliothèque- ludothèque.

Souhaitonsà tous ces enfants une belle réussite scolaire.

Antenne d’Ile de France-Picardie

Une action déjà ancienne mais inoubliable tant elle a été exemplaire avec le Conseil des Jeunes de Créteil. Un groupe a réuni les fonds pour la construction d’un centre de nutrition dans la province de Tamatave. Quelques uns sont allés sur place pour participer aux travaux. Merci à tous ces jeunes pour leur motivation et leur sérieux. Merci à ceux qui ont renoncé au voyage à Madagascar pour laisser disponibles les fonds nécessaires pour la construction. Un bel exemple de solidarité!

Encore Merci aux jeunes de Créteil pour ces moments de collaboration inoubliables.

BLOG

Une fête des sarments très réussie

Dimanche 13 mars, le comité AMADEA de Gironde a participé à la 7e fête des sarments organisée au domaine viticole de Château Méric Chante l’Oiseau, à La Brède. A cette occasion, les membres du comité ont préparé un repas solidaire aux accents malgaches. Pour une première, la manifestation s’est avérée être un franc succès. 88 repas ont été servis (dont 16 repas enfants).A souligner le partenariat avec la boulangerie de Bègles, Orge et froment , qui a fourni le pain.En plus de la préparation du repas, le comité avait installé un stand de vente d’artisanat malgache.Les bénéfices réalisés permettront de soutenir les actions engagées par AMADEA à Madagascar. Quelques images de la journée … Cliquer sur une image pour lancer le diaporama) Qu’est-ce que la fête des sarments ? Au printemps, après la première taille de la vigne, c’est le moment de venir ramasser les sarments pour en faire de petits fagots … Ils égailleront les barbecues du porchain été ! Traditionnellement, les sarments sont laissés au sol, dans les rangs, ou alors mis en tas en bout de parcelle. Tout un chacun peut venir, à piéd ou en voiture et emporter ce qu’il souhaite … C’est gratuit...