Remise des prix reportée, mais des agriculteurs heureux

Vendredi 29 janvier 2021.A Andranovelona, juste avant l’inauguration de 3 nouveaux bâtiments (La maison des groupements VTMMA, un local de vente et de restauration et un bloc sanitaire), a eu lieu la remise des prix aux agriculteurs les plus méritants.Une cérémonie annuelle habituellement organisée lors des foires d’automne dans chacun des groupements Est et Ouest, mais qui n’a pu avoir lieu l’an passé, en raison de la crise de la Covid-19. Reportage de Bien Aimé Randriamihaja et montage de Annie...
Inauguration de nouveaux locaux à Andranovelona

Inauguration de nouveaux locaux à Andranovelona

Aujourd’hui, 29 janvier 2021, aux abords de la coopérative Tsinjo à Andranovelona, la «grande famille» AMADEA de Madagascar s’est retrouvée pour une triple inauguration : celle de la maison des groupements VTMMA de la zone Ouest (Fihoanana), du local de vente et des toilettes. Malgré la crise du Coronavirus qui a interrompu les travaux pendant un temps, les 3 constructions ont pu être réalisées dans les temps. Le local des groupements agricoles VTMMA – Zone Ouest Le local de vente(cliquer sur les images pour les agrandir) Les toilettes pour les coopérateurs et les visiteurs La cérémonie officielle d’inauguration Reportage de Bien-Aimé Randriamihaja Une belle vitrine et des débouchés pour les productions des agriculteurs soutenus par AMADEA Dans le nouveau local de vente qui jouxte la coopérative Tsinjo, on trouvera tous les produits estampillés « Amadea ».Entre autres, les fruits séchés (ananas, physalis, banane, gingembre, curcuma, litchis), les confitures et pâtes de fruits ainsi que les savons qui sont tous produits sur place, mais aussi la spiruline de l’unité de production d’Antsirabe ainsi que les tissages en soie réalisés à Amberomanga.Un coin restauration et des toilettes complètent l’ensemble qui vise une clientèle de touristes circulant sur la route de Majunga. Pour faciliter leur accueil, un parking est en cours d’aménagement, juste à proximité. Cliquer sur l’image puis sur les flèches pour visionner le diaporama Le local de vente et les toilettes, à l’entrée de la coopérative TsinjoLe local de vente en bordure de la nationale entre Antananarivo et MajhungaUne petite restauration sera également proposée aux clientsPlusieurs partenaires d’Amadea ont contribué à la réalisation du projetPlusieurs partenaires d’Amadea ont contribué à la réalisation du projetLa salle d’exposition vente...

Comment parvenir à l’autosuffisance alimentaire ?

Amadea part du principe que pour les paysans, aucune demande d’évolution de leurs pratiques ne peut être efficace tant qu’ils n’ont pas résolu leurs problèmes d’alimentation.Dans les groupements agricoles encadrés par Amadea, cette question est prise en compte de deux façons :– Par l’amélioration de la productivité dans les rizières, grâce à la maîtrise de techniques plus performantes.– Par la diversification des productions et notamment par la pratique de cultures maraîchères de contre-saison et de cultures vivrières durant la période des pluies. (Article de Patrick Johannes) Une alternative ou un complément à la riziculture ? Dans les zones où intervient Amadea, les cultures de contre-saison sont l’alternative logique à la recherche d’une amélioration de la productivité rizicole et à l’évolution vers l’autosuffisance alimentaire. L’amélioration des rendements en matière rizicole est le résultat de l’utilisation des nouvelles techniques et de l’emploi de nouvelles semences, mais aussi et surtout de l’utilisation des rizières pour les cultures maraîchères de contre-saison. La culture de contre-saison dans les rizières est aujourd’hui pratiquée sur près de 95% des zones où intervient Amadea. Cette année, les pépinières ont permis de fournir près de 20% des semences utilisées par les membres des groupements. De plus, près de 30% de ces semences ont été achetées à des producteurs formés par Amadea dans la zone concernée. Préc 1de9 Suiv. Des semences contre des méthodes de culture respectueuses de l’environnement Pour Amadea, la promotion des cultures maraîchères de contre-saison consiste à fournir aux paysans entre 10 et 15 variétés différentes de semences de légumes.En échange, ils doivent s’engager à respecter les procédures techniques préconisées pour chaque variété de légume, à effectuer...
Formation au greffage dans les groupements agricoles

Formation au greffage dans les groupements agricoles

A la demande des groupements de paysans qu’elle encadre, AMADEA organise régulièrement des sessions de formation sur des techniques agricoles et horticoles précises que les membres souhaitent acquérir. La plupart du temps, ces formations sont réalisées par des techniciens qui, au départ, étaient eux-mêmes des paysans travaillant dans les zones d’intervention d’AMADEA. Juste retour des choses, après avoir été eux-mêmes formés à différentes techniques dont celle du greffage, ils forment à leur tour leurs pairs. La formation s’est déroulée y a quelques semaines, à Ampasika, sur la commune de Mahitsi, dans le district d’Ambohidratrimo, dans une des pépinières paysannes créées par AMADEA. On y cultive des plants destinés au reboisement effectué par les membres des groupements eux-mêmes. Les groupements VTMMA (Vondron’ny Tantsaha Miara Miasa amin’i Amadea) sont composés à 80 % d’agricultrices. Il n’est donc pas étonnant de constater que la majorité de celles qui se forment soient des femmes ! A noter qu’AMADEA dispose également dans la région de « vergers pilotes« . Ils permettent de fournir aux paysans les greffons nécessaires aux variétés qu’ils souhaitent...
2 fours solaires pour la coopérative Tsinjo

2 fours solaires pour la coopérative Tsinjo

Sur le site de l’unité d’agro transformation d’Andranovelona, 2 fours solaires financés par la Fondation EDF viennent d’être livrés.Dans un premier temps, ces fours solaires vont permettre de valoriser une partie de la production de litchis des membres de la coopérative Tsinjo. Ensuite, après cette phase de tests, ils permettront de sécher les plantes « feuilles » ainsi que les herbes aromatiques (utilisées pour la confection de tisanes, entre autres).A terme, ils représenteront une source de revenus supplémentaires non négligeable pour les agriculteurs soutenus par Amadea....
Bientôt un nouveau local pour les agriculteurs de Fihoanana

Bientôt un nouveau local pour les agriculteurs de Fihoanana

Samedi 23 novembre 2019, des paysans venus des 55 groupements agricoles (VTMMA) de la zone de Fihoanana se sont retrouvés à proximité de la Secherie d’Andranovelona pour creuser les fondations de leur local de formation et de réunion, destiné aux paysans et aux jeunes de cette zone.   Merci à tous les contributeurs qui ont permis la réalisation de ce projet parmi lesquels les jeunes kinés et Kedge 2018 de Bordeaux … Et une pensée émue pour Noro à qui ce projet tenait tellement à coeur....