Un rallye récréatif … sur les chapeaux de roue !

Un rallye, cela peut être «sportif», même lorsqu’il s’agit d’une épreuve simplement ludique et touristique !Le comité Centre Ouest Atlantique en a fait l’expérience, 2 ans après la dernière édition de son évènement du début de l’été, à Aunac et dans ses environs. Finalement, tout s’est bien déroulé, même si le Covid – toujours dans les parages – a privé le comité de quelques uns de ses bénévoles et même si les habitués se sont sentis cette année … Un tout petit peu «rouillés» !Voici quelques photos en témoignage. Cliquer sur une image pour voir le...
Brocante pour le comité centre Ouest Atlantique

Brocante pour le comité centre Ouest Atlantique

Après un fastidieux travail de repérage, d’identification et de conditionnement, le comité Centre Ouest Atlantique a participé à une brocante», dimanche 8 mai, à #Aunac (16). A l’occasion de l’ouverture du Hangar des Loisirs Créatifs et en liaison avec les parents d’élèves de l’école communale, Amadea a été invité par les organisateurs à vendre différents objets tirés d’un récent legs reçu par l’association. Parmi toute la brocante exposée, proposée pour quelques euros, il y avait beaucoup d’ustensiles de cuisine en cuivre, mais aussi du matériel de couture pour la réalisation de patchworks, de napperons ainsi que des pelotes de laine à...
Retrouvailles à La Bourboule

Retrouvailles à La Bourboule

Après 2 années «d’abstinence», le temps des retrouvailles est revenu. On retiendra qu’en 2022, l’assemblée générale annuelle d’Amadea s’est à nouveau déroulée en «présentiel» , saluée pour l’occasion par 2 belles journées printanières dans le cadre verdoyant et reposant du Domaine de Fohet, à La Bourboule (63). Lorsqu’elles sont bonnes, les habitudes ne se perdent jamais ! C’est ainsi que les adhérents, amis et sympathisants d’Amadea – hélas un peu moins nombreux que d’habitude – se sont retrouvés, samedi 26 et dimanche 27 mars, comme s’ils s’étaient quittés la veille, pour deux 1/2 journées de travail et d’échanges autour des nombreuses activités d’AMADEA. Conséquence également de la crise sanitaire qui a perturbé durant 2 longues années le fonctionnement de l’association, un dispositif de visioconférence a été mis en place pour permettre à ceux qui ne pouvaient être présents physiquement, de participer malgré tout aux débats. Au programme du samedi après-midi, une réunion du conseil d’administration suivi d’une présentation, par Lalao et Patrick Johannes, des principales actions en cours à Madagascar. Grâce à Annie Christelle, étudiante en communication à Antananarivo, nous disposons à présent de reportages qui permettent de montrer – comme si on y était – tout ce qui se fait sur place. Plus que des mots, les situations présentées montrent toute l’ampleur du travail réalisé. Cliquer sur une image pour lancer le diaporama Pour terminer de façon joyeuse et même gouleyante cette première demie-journée de travail, une dégustation des vins Bio du domaine Baron Château Méric – Château Chante l’oiseau a été proposée par le comité de Gironde, avant de s’attabler devant une potée auvergnate qui en a...
Le dernier conteneur d’Amadea est (enfin) parti !

Le dernier conteneur d’Amadea est (enfin) parti !

Après plusieurs mois d’attente et des augmentations tarifaires conséquentes, le dernier conteneur préparé par les comités Centre-Ouest-Atlantique et de Gironde a pu enfin être chargé. Nous y voilà ! Après une journée complète de travail pour le remplir, le dernier conteneur est parti pour Madagascar, mardi à 17h30. Il a été chargé le lendemain sur un Wagon SNCF en gare de Bègles (33) d’où il sera ensuite acheminé jusqu’au port de Fos-sur-Mer, destination Madagascar, par le canal de Suez. Dans son ventre, une grande diversité de contenus. Du matériel de menuiserie, des machines à coudre, des métiers à tisser, des vélos, de la mercerie, des vêtements professionnels, de la vaisselle et des ustensiles de cuisine, des couvertures et des livres … Autant de matériels que l’on ne trouve pas sur place et qui ont été donnés à l’association ces dernières années. Rendez-vous à 7h pour les plus matinaux Alors que les derniers tris et les emballages (pour les matériels venus du dernier legs reçu) avaient été faits le vendredi précédent, les caisses, les valises et les cartons ont été rangés en ordre de chargement pour que l’engin élévateur puisse manoeuvrer plus facilement. En plus des bénévoles déjà mobilisés et grâce au renfort d’une association voisine, 16 personnes étaient à pied d’oeuvre : une équipe de chargement plutôt conséquente. Et heureusement, en attendant de remplir le conteneur, la météo  favorable a permis de tout laisser à l’extérieur du hangar de stockage. On débâche les caisses placées la veille en ordre de chargement Les consignes sont données aux nouveaux arrivants Le chargement peut commencer Le remplissage du conteneur ne doit rien au hasard....
Un alambic à Andranovelona

Un alambic à Andranovelona

Nous y voilà !Non sans quelques retards, difficultés et péripéties diverses, le projet de distillerie d’huiles essentielles, sur le site de la coopérative Tsinjo, à Andranovelona, est désormais entré dans sa phase opérationnelle.La «première cuvée» d’huile essentielle de Ravintsara a été distillée et les résultats sont prometteurs. Pour la première opération de distillation, 210 kilos de feuilles de ravintsara ont permis de produire 3,5 litres d’huile essentielle. Selon le formateur présent sur place, c’est un très bon rendement ! Un projet infusé … au goutte à goutte ! Le projet d’installation d’une unité de distillation d’huiles essentielles dans l’enceinte de la coopérative Tsinjo, ne date pas d’hier. Avant que le Conseil régional de Nouvelle Aquitaine n’accorde sa subvention, (lire l’article ici) il a fallu, pour le comité AMADEA Centre Ouest Atlantique, monter tout un dossier technique et s’entourer des garanties nécessaires : acquisition du matériel, soutien d’un professionnel de la filière, formation, etc. Le transport par conteneur, jusqu’à Madagascar, d’un ancien alambic de la région charentaise et surtout les formalités douanières, n’ont pas été non plus l’épisode le plus simple à gérer. Après avoir demandé conseil à un spécialiste malagasy – qui va d’ailleurs aider à l’installation du matériel et à la formation des membres de la coopérative – il a finalement été conseillé d’acquérir sur place un alambic neuf chez un fabricant qui fournit déjà de nombreux projets de distillation à Madagascar. Finalement cet alambic ne pourra être installé que dans un second temps, mais il a donné l’impulsion nécessaire. Une jeune entreprise locale, spécialisée dans la distillation, a été sollicitée pour la fabrication, l’installation et la mise...
Retrouvailles pour les élus du conseil d’Administration

Retrouvailles pour les élus du conseil d’Administration

Après 2 années perturbées par la crise du COVID-19 et des réunions qui ont du se tenir à distance, en visioconférence, le GRAND CA 2021 a pu être organisé cette année à Besançon, les 24-25 et 26 septembre. Compte rendu de Michel Faivre-Miny – comité Amadea de Franche Comté Le plaisir des retrouvailles L’accueil s’est fait au centre de séjour Éthic Étapes de Besançon. Enfin, nous avons pu nous retrouver en «présentiel», mais avec malgré tout l’intermédiaire bien connu de la visioconférence pour celles et ceux qui – pour divers motifs – n’ont pu nous rejoindre. C’était un réel  plaisir à se revoir, surtout après la transformation des 2 derniers grand CA en visioconférence. Le vendredi après-midi, 11 membres du CA venus des différents comités étaient présents ainsi que 5 autres membres à distance. Lalao et Patrick (cheffe de projets et chef de mission à Madagascar) étaient également venus de Madagascar.Le samedi,  11 sympathisants et adhérents Amadea francs-comtois nous ont rejoints dans la salle. A Madagascar comme en France, des sujets multiples Comme d’habitude pour ces réunions du Conseil d’Administration, l’ordre du jour est conséquent et les sujets à aborder multiples. Lalao et Patrick ont fait le tour des diverses activités et projets  menés par AMADEA sur Madagascar. Quelques exemples : le fonctionnement et l’entretien des centres d’accueil, les écoles, la distribution des kits scolaires (avec cette année, une rentrée scolaire qui s’est faite un mois plus tôt à Madagascar), le partenariat avec UEPLM, les actions de formation pour les groupements de paysans, la foire qui se tiendra cette année aussi sur un seul et même lieu, à Andranovelona, à proximité de la sécherie… Pour l’activité en France, il a été notamment question des...