Disparition de Marcel GREGOIRE

Disparition de Marcel GREGOIRE

Nous venons d’apprendre le décès de Marcel GREGOIRE survenu mardi 7 avril.  Marcel GREGOIRE était un homme de terrain qui s’impliquait bénévolement chaque année, dans  les activités agricoles et la construction ou l’entretien des bâtiments d’Amadea. Il a, entre autres, été l’artisan de la construction du centre Mirana Tsiky et des bassins initiaux de spiruline à Antsirabe, ainsi que de la construction du centre Nomena à Mahambo. Depuis deux ans, les deuils et la maladie l’avaient tenu à l’écart de l’association mais Madagascar était toujours dans ses pensées. Nous présentons à sa famille nos sincères condoléances. Marcel, lors de la construction du Centre...
Amadea compte sur ses adhérents

Amadea compte sur ses adhérents

Ce qui fait la force d’une association, ce n’est pas seulement sa capacité à récolter des dons ou des subventions, mais également sa capacité à mobiliser de nouveaux adhérents qui viennent relayer et renforcer l’action des bénévoles les plus actifs.Amadea n’échappe pas à cette règle et comme toutes les associations, a besoin de sang neuf et de nouvelles énergies pour avancer. La comédienne Anne CHARRIER, marraine d’AMADEA depuis plusieurs années, vous explique en quoi l’augmentation du nombre de ses adhérents et un réel enjeu pour l’association. Pour adhérer, parrainer ou donner, c’est ici : Formulaire d’adhésionou alors via le site...
Amadea fête les femmes

Amadea fête les femmes

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, le 8 mars, les groupements VTMMA des zones Est et Ouest ont célébré – chacun à sa manière – cette journée d’honneur et de reconnaissance pour toutes celles qui représentent bien plus que la moitié de la population mondiale. A Madagascar, le rôle des femmes est même bien plus important qu’il y paraît. Amadea le constate au quotidien dans toutes ses actions de formation et d’accompagnement des agriculteurs qui sont principalement … des agricultrices ! A Mahazaza (zone Est) comme devant le nouveau local des VTMMA, à Andranovelona (zone Ouest de Fihaoana) c’est par des rassemblements festifs, des danses et même un tournoi de football féminin que la journée s’est concrétisée. Danses et discours à Mahazaza images : Lalao Johannes Danses et football à Andranovelona images : Lalao Johannes Retour en photos sur la journée (cliquer sur une image pour voir le diaporama). à Mahazaza à...
Arrivée d’un nouveau volontaire en service Civique

Arrivée d’un nouveau volontaire en service Civique

A partir du mois de mars et pour une durée de 9 mois, Jonathan RASON, étudiant en licence Administration Economique et Sociale à l’université de Lyon 2, effectuera un service civique au sein d’AMADEA. Âgé de 20 ans, il est originaire d’Antananarivo. Après son baccalauréat, il est arrivé en France il y a 5 mois. Il possède la double nationalité malgache et française. Malgré les circonstances particulières d’exercice de son service civique liées à la situation sanitaire, Jonathan est très motivé par la perspective d’agir concrètement avec Amadea pour son pays et pour ses compatriotes. Nous lui souhaitons la Bienvenue...
Bienvenue dans le local de vente d’Andranovelona !

Bienvenue dans le local de vente d’Andranovelona !

Inauguré le 29 janvier dernier, le local de vente construit à l’entrée de la coopérative Tsinjo, à Andranovelona, est désormais totalement opérationnel et les premiers visiteurs sont là. Les membres de la coopérative Tsinjo, tout comme les sériciculteurs de Mada’Soie, les producteurs de spiruline d’Antsirabe ainsi que les représentants des groupements agricoles de la zone, ont investi les lieux.Le local de vente est aujourd’hui un espace qui vit et dans lequel on retrouve tout un assortiment de produits naturels et transformés, issus du savoir-faire des paysans soutenus par Amadea. Pour les visiteurs, il est également possible de se restaurer sur place et – avant de reprendre leur chemin – de se soulager dans des «commodités» construites à proximité. Le baptême du feu En ce mois de février, à l’occasion d’une importante opération de reboisement organisée par le Ministère des finances, sur un terrain qu’elle possède à proximité de la sècherie, les «Amadea» ont mis les petits plats dans les grands. Objectif : profiter de cette visibilité nouvelle pour montrer l’étendue de leurs différents savoir-faire en matière de diversification et de valorisation de leurs productions agricoles. Préc 1de26 Suiv. Crédit photo : Lalao Johannes Bien installé au bord de la route qui va d’Antananarivo à Mahajanga (Majanga) et à pas trop grande distance de la capitale (45 km environ), le nouveau local de vente constituera bientôt une étape obligatoire pour les touristes et les voyageurs malgaches … C’est du moins ce que l’on peut souhaiter...
Des repas chauds pour les écoliers d’Ankarefo

Des repas chauds pour les écoliers d’Ankarefo

A l’école d’Ankarefo, la campagne alimentaire mise en place pendant la période de soudure (de janvier à avril) a commencé. Cette distribution de nourriture permet aux 171 enfants scolarisés d’avoir au moins un repas chaud par jour pendant la période de l’année durant laquelle les réserves de la dernière récolte de riz sont presque ou déjà totalement épuisées.Dans le cadre du programme VAHATRA (lire l’article ici) mis en place avec l’association «Un Enfant Par La main» (UEPLM), les parents d’élèves et les enseignants des 11 écoles impliquées, bénéficient d’une aide matérielle pour acheter les vivres nécessaires et préparer le repas de midi pour tous les enfants scolarisés. Cliquer sur l’image pour l’agrandir et visionner le diaporama Préc 1de31 Suiv. Reportage photo de Bien Aimé Randriamihaja Le programme pour 2021 Cette année, le programme VAHATRA prévoit pour l’ensemble des écoles concernées, la distribution de 1288 repas chauds par jour, à raison de 4 jours par semaine et sur une durée totale de 14 semaines.En plus d’Ankarefo, 10 autres écoles vont bénéficier de ce programme alimentaire qui concerne non seulement les enfants scolarisés, mais également leurs enseignants et les parents d’élèves qui interviennent à la cantine pour la préparation des repas. La période de soudure, qu’est-ce que c’est ? La période de la soudure, c’est le temps restant entre l’épuisement des stocks de riz de l’année écoulée et l’arrivée de la nouvelle récolte. Généralement, elle dure de janvier à avril et selon les années, elle peut représenter un véritable défi pour les Malgaches. Durant ces quelques mois, il est en effet très difficile pour les élèves de suivre un enseignement régulier....

Remise des prix reportée, mais des agriculteurs heureux

Vendredi 29 janvier 2021.A Andranovelona, juste avant l’inauguration de 3 nouveaux bâtiments (La maison des groupements VTMMA, un local de vente et de restauration et un bloc sanitaire), a eu lieu la remise des prix aux agriculteurs les plus méritants.Une cérémonie annuelle habituellement organisée lors des foires d’automne dans chacun des groupements Est et Ouest, mais qui n’a pu avoir lieu l’an passé, en raison de la crise de la Covid-19. Reportage de Bien Aimé Randriamihaja et montage de Annie...
Inauguration de nouveaux locaux à Andranovelona

Inauguration de nouveaux locaux à Andranovelona

Aujourd’hui, 29 janvier 2021, aux abords de la coopérative Tsinjo à Andranovelona, la «grande famille» AMADEA de Madagascar s’est retrouvée pour une triple inauguration : celle de la maison des groupements VTMMA de la zone Ouest (Fihoanana), du local de vente et des toilettes. Malgré la crise du Coronavirus qui a interrompu les travaux pendant un temps, les 3 constructions ont pu être réalisées dans les temps. Le local des groupements agricoles VTMMA – Zone Ouest Le local de vente(cliquer sur les images pour les agrandir) Les toilettes pour les coopérateurs et les visiteurs La cérémonie officielle d’inauguration Reportage de Bien-Aimé Randriamihaja Une belle vitrine et des débouchés pour les productions des agriculteurs soutenus par AMADEA Dans le nouveau local de vente qui jouxte la coopérative Tsinjo, on trouvera tous les produits estampillés « Amadea ».Entre autres, les fruits séchés (ananas, physalis, banane, gingembre, curcuma, litchis), les confitures et pâtes de fruits ainsi que les savons qui sont tous produits sur place, mais aussi la spiruline de l’unité de production d’Antsirabe ainsi que les tissages en soie réalisés à Amberomanga.Un coin restauration et des toilettes complètent l’ensemble qui vise une clientèle de touristes circulant sur la route de Majunga. Pour faciliter leur accueil, un parking est en cours d’aménagement, juste à proximité. Cliquer sur l’image puis sur les flèches pour visionner le diaporama Le local de vente et les toilettes, à l’entrée de la coopérative TsinjoLe local de vente en bordure de la nationale entre Antananarivo et MajhungaUne petite restauration sera également proposée aux clientsPlusieurs partenaires d’Amadea ont contribué à la réalisation du projetPlusieurs partenaires d’Amadea ont contribué à la réalisation du projetLa salle d’exposition vente...

Des collégiens racontent Amadea en affiche

L’an passé, au collège Cantelande de Cestas, en Gironde, les élèves des 8 classes de 5e et leurs enseignant(e)s avaient prévu d’organiser une manifestation sportive en soutien à l’action d’AMADEA. Celle-ci finalisait un travail scolaire axé sur la solidarité internationale avec, pour fil conducteur, les activités de l’association à Madagascar (Lire l’article ici)La crise du Coronavirus les ayant stoppé net dans leur élan, ils n’ont pas pour autant renoncé à organiser une action en faveur d’AMADEA.Avec leur professeur d’arts plastiques, 2 classes ont entrepris la réalisation d’affiches sur les différents domaines d’intervention d’AMADEA, que ce soit auprès des enfants ou en matière de développement agricole.Voici une sélection de ces affiches parmi toutes celles qui ont été conçues par ces élèves, âgés de 11 à 12 ans. Cliquer sur les affiches pour les agrandir Affiche de Sarah Planton … Une future graphiste ?Warren Boyer à le sens de la formule … Percutante !Pour Martin Deltil, ce serait plutôt en mode… Message anonyme !Marius Lefer a manifestement envie de jouer sur la corde sensible.Clémence Argote répond à la question que tout le monde se posePour Flore Favarette, l’éducation est un des axes forts de l’action d’AmadeaLouis Mazaudou met aussi en avant l’action éducative d’Amadea… Tout comme Timothé PrévotPour aller à l’école, Abel Beunardeu approuve l’action d’AmadeaL’alimentation, Le thème retenu par Anaïs GlariaLe centre d’accueil et de renutrition a été choisi par Lola SibePour Lola Leroi, c’est un tryptique sur le centre Mirana Tsiky d’AntsirabeManifestement, elle est gourmande, Celia Castagnet !Parmi les activités génératrices de revenu pour les paysans, Clémentine Itié a choisi la savonneriePour Camille Grilo, le principe des vallées Bio défendu par...

Distribution d’alevins pour les groupements de la zone Est

Tous les ans, dans ses deux zones d’actions, Amadea distribue gratuitement aux paysans des groupements VTMMA, des alevins de carpe et de tilapia afin de les initier à la pisciculture ou à la rizipisciculture. Aujourd’hui, pour la zone Est, la distribution s’est déroulée à Antanatibe – Mahazaza, dans la pisciculture de Fierenana. Avant la distribution, les techniciens ont pris soin d’identifier qui, parmi les paysans, possède un étang ou encore qui souhaite aménager une rizière pour pouvoir ensuite accueillir des alevins en rizipisciculture*. Après qu’ils aient suivi des formations adaptées, l’objectif de cette distribution est d’amener les agriculteurs à développer une nouvelle activité génératrice de revenus.Les techniciens d’Amadea se rendront par la suite dans chaque élevage pour assurer le contrôle et le bon déroulement de la production. *Rizipisciculture : Type d’aquaculture en rizière permettant une production combinée du riz et de poissons ou de crevettes. Les récoltes peuvent être alternées et/ou simultanées. La rizière peut également servir pour...