Des collégiens racontent Amadea en affiche

L’an passé, au collège Cantelande de Cestas, en Gironde, les élèves des 8 classes de 5e et leurs enseignant(e)s avaient prévu d’organiser une manifestation sportive en soutien à l’action d’AMADEA. Celle-ci finalisait un travail scolaire axé sur la solidarité internationale avec, pour fil conducteur, les activités de l’association à Madagascar (Lire l’article ici)La crise du Coronavirus les ayant stoppé net dans leur élan, ils n’ont pas pour autant renoncé à organiser une action en faveur d’AMADEA.Avec leur professeur d’arts plastiques, 2 classes ont entrepris la réalisation d’affiches sur les différents domaines d’intervention d’AMADEA, que ce soit auprès des enfants ou en matière de développement agricole.Voici une sélection de ces affiches parmi toutes celles qui ont été conçues par ces élèves, âgés de 11 à 12 ans. Cliquer sur les affiches pour les agrandir Affiche de Sarah Planton … Une future graphiste ?Warren Boyer à le sens de la formule … Percutante !Pour Martin Deltil, ce serait plutôt en mode… Message anonyme !Marius Lefer a manifestement envie de jouer sur la corde sensible.Clémence Argote répond à la question que tout le monde se posePour Flore Favarette, l’éducation est un des axes forts de l’action d’AmadeaLouis Mazaudou met aussi en avant l’action éducative d’Amadea… Tout comme Timothé PrévotPour aller à l’école, Abel Beunardeu approuve l’action d’AmadeaL’alimentation, Le thème retenu par Anaïs GlariaLe centre d’accueil et de renutrition a été choisi par Lola SibePour Lola Leroi, c’est un tryptique sur le centre Mirana Tsiky d’AntsirabeManifestement, elle est gourmande, Celia Castagnet !Parmi les activités génératrices de revenu pour les paysans, Clémentine Itié a choisi la savonneriePour Camille Grilo, le principe des vallées Bio défendu par...

Un partenariat à faire bonifier !

Le comité Amadea de Gironde vient de nouer un partenariat avec Chateau Méric – Chanteloiseau, un domaine viticole familial (depuis 7 générations) de la région des Graves et qui produit des vins Bio depuis presque 50 ans. Une longue histoire d’amitié Cela fait de nombreuses années que les propriétaires des 2 domaines de Château Méric et de Chante L’oiseau, situés à une vingtaine de kilomètres de Bordeaux, s’intéressent et apprécient les actions engagées par Amadea. On peut même dire qu’ils en partagent les valeurs. Avant même qu’il soit créé, le comité de Gironde bénéficiait déjà de leur soutien. En retour, Amadea participe chaque année aux différentes manifestations organisées par le domaine ; portes ouvertes et fête des sarments, entre autres.  En septembre dernier, après la dernière opération «Les graves ouvrent leurs portes» qui s’est déroulée dans un contexte assez particulier du fait de l’épidémie de COVID-19, les 2 partenaires en ont profité pour approfondir leurs connaissances mutuelles et ont décidé « d’officialiser » leurs relations. Fançoise Bareille (à droite) avec Sylvie et Aurélie Barron (au centre) Les modalités du partenariat Concrètement, comment va se dérouler ce partenariat ? L’idée est que chacun profite du «carnet d’adresses de l’autre. Amadea en faisant connaître le domaine et ses produits … Château Méric en diffusant notre bulletin à son listing de clients. 10% des ventes qu’Amadea aura provoqué seront reversés à l’association sous forme de...
Des semences pour Madagascar

Des semences pour Madagascar

C’est un joli cadeau à venir pour les groupements de paysans soutenus par AMADEA. Dans le cadre de son opération “Semences sans frontières”, l’association “Kokopelli” (www.kokopelli-semences.fr) a fait un don de semences et de graines qui vont prochainement être expédiées à Madagascar.    Depuis 20 ans, cette association de producteurs de semences installée en Ariège se bat pour que les semences libres et reproductibles – facteur important en matière d’autonomie alimentaire – soient accessibles à tous. Dans un colis adressé au comité AMADEA de Gironde, Kokopelli fournit une centaine de variétés de semences de plantes potagères, céréalières et de fleurs. Et pour accompagner utilement ces lots de graines, les responsables de l’association ont joint un dossier de conseils techniques pour aider à la multiplication des semences ainsi que leur “livre – bible” :  “Les semences de Kokopelli”. Cet ouvrage est à la fois un manuel de production de semences et une collection planétaire de variétés potagères. A noter que ce don ne devrait pas rester sans lendemain. Une fois les graines et les semences plantées et cultivées, Kokopelli attend un retour d’Amadea pour tirer le bilan de leur utilisation (conditions de plantation et de développement, résultats obtenus…). Cela permettra de mieux adapter de futurs envois de semences aux conditions de cultures locales. La campagne “semences sans frontières” Parmi toutes les actions mises en œuvre par l’association Kokopelli, la campagne internationale “Semences Sans Frontières” se veut une réponse concrète et utile aux demandes des paysans du tiers-monde et des pays en voie de développement.  Pour ces agriculteurs en situation de détresse alimentaire et fortement dépendants des semences hybrides fournies par des multinationales,...

Des collégiens de Cestas (33) à la découverte d’Amadea

Lundi et mardi 23 et 24 mars prochain, les enseignants et élèves du collège Cantelande de Cestas, en Gironde,  accueilleront Lalao et Patrick Johannes ainsi que Marie-Thérèse Miremont. Une préparation soignée Les 8 classes de 5ème du collège sont concernées. Elles ont été préparées par leurs enseignantes d’histoire et de géographie pour les interroger sur les actions menées par AMADEA, à Madagascar.  Comment se nourrir ? Comment se soigner ? Comment se loger ?… Préserver son environnement ?… Avoir accès aux énergies ?… Obtenir des revenus ?… Aller à l’école ou encore se protéger face aux risques ? Un florilège de questions ont été préparées par les collégiens à travers un dossier particulièrement complet (extraits ci-dessous) pour pouvoir ensuite échanger avec eux plus librement. Extrait du dossier des élèves Extrait du dossier réalisé par les élèves Extrait du dossier réalisé par les élèves Courir pour Madagascar … Par ailleurs, après une recherche de parrainages, les collégiens se préparent à disputer – le 6 mai – une  » course solidaire  » qu’ils réaliseront par équipe. Objectif : parcourir la plus grande distance possible,  à pied ou à VTT,  pour pouvoir ensuite récolter les sommes pour lesquelles leurs sponsors se seront engagées.Les fonds ainsi recueillis reviendront à un ou plusieurs projets menés par Amadea, en fonction du choix qui sera fait au sein de chaque classe....