Foire des groupements VTMMA 2021

Foire des groupements VTMMA 2021

Vendredi 19 novembre, sur le site d’Andranovelona, s’est tenue la traditionnelle foire annuelle des groupements VTMMA. Pour la première fois, les 2 foires habituellement organisées dans chacun des groupements, ne font plus qu’une. L’occasion pour les 2 communautés VTMMA de se retrouver et de vivre une belle journée d’échanges et de fête. Cette année, la foire avait un thème d’actualité ! «Tantsaha tia fahadiovana sy mamokatra sakafo ara- pahasalamana afaka miatrika ny valan’aretina». Autrement dit : «Les agriculteurs qui aiment l’hygiène et produisent des aliments sains peuvent faire face à l’épidémie». Déroulement de la foire 9h 00 : hymne National9H15 : – Discours des représentants d’Amadea, des partenaire d’AMADEA et de plusieurs personnalités invitées.– Concours de Danse VAKODRAZANA et lecture de poèmes.– Distribution des certificats : CEFEL et Pisciculture Générale11 h 30 : – Présentation des plats préparés par les animatrices et nutritionistes– Visite des stands des groupement et d’Amadea13 h 00 : – Déjeuner avec les invités dans la maison des VTMMA 14 h 30– Distribution des lots aux agriculteurs les plus méritants16h 30 : clôture de l’évènement La foire en chiffres Nombre des participants : 313 personnes (groupements de l’Est) et 275 personnes (groupements de l’Ouest)Nombre d’invités : 210 personnes (représentant de l’état, districts, Cisco, commune, JICA, Un enfant par la Main, communauté, etc.)Nombre de stands : 37 stands – 32 stands pour les groupements EST et OUEST. – 5 stands pour l’Atelier des jeunes, la coopérative Tsinjo, le groupe « Education », l’atelier de production de spiruline d’Antsirabe et les pépiniéristes. Etant donné l’éloignement des participants de la zone Est et de certains villages des groupements de l’ouest,...
Derniers préparatifs pour la foire annuelle des groupements

Derniers préparatifs pour la foire annuelle des groupements

Vendredi 19 novembre est jour de fête pour tous les membres des groupements paysans accompagnés par AMADEA. Pour la première fois, les 2 foires annuelles, jusqu’alors organisées successivement dans chacun des 2 groupements (Est et Ouest), ne feront plus qu’une. La manifestation se tiendra à Andranovelona, à proximité de la sècherie Tsinjo et de la maison des VTMMA. La foire devait initialement se tenir en octobre, mais en l’absence du chef de mission retenu en France, il a été décidé de la décaler d’un mois. Après l’annulation des 2 foires 2020, en raison de l’épidémie de COVID-19 (lire l’article ici), le rendez-vous de cette année est attendue avec impatience par toute la communauté. Toute l’équipe d’encadrement s’est mobilisée pour assurer au mieux l’organisation de l’évènement qui permet, chaque année, de faire le point sur toutes les activités paysannes. En attendant le grand jour, voici un résumé en images des préparatifs auxquels ont participé – aux côtés des animateurs et des animatrices – les enseignants des écoles AMADEA ainsi que les jeunes leaders paysans actuellement en formation. (reportage photo : Annie Christelle) Une banderole annonçant l’organisation de la foire a été mise en place il y a une semaineEn bordure de la RN 4, l’espace de la foire est délimité avec, à droite, les toilettes mises en service au début de l’annéeDélimitation de l’espace de la foire avec des murs de toileDélimitation de l’espace de la foire par le groupe des jeunes leaders en formationDélimitation de l’espace de la foireDélimité par des murs de toile, l’espace de la foire entoure la maison des VTMMAMontage des parachutes pour recouvrir tout l’espace...
Une nouvelle volontaire en service civique

Une nouvelle volontaire en service civique

Depuis le début du mois de novembre, Lucie Fornage, 22 ans, a entamé un service civique de 6 mois auprès d’AMADEA. En mai prochain, avec 2 autres camarades de l’école des Mines d’Alès, elle partira à Madagascar pour une mission organisée dans le cadre des études d’ingénieure. Elle a volontiers accepté de se présenter. « Actuellement en école d’ingénieur IMT Mines d’Alès, en spécialité Energie, Environnement  et Risques, j’ai décidé de participer au développement d’AMADEA en tant que service civique pour plusieurs raisons. Tout d’abord, j’ai intégré l’association humanitaire de mon école, Tsiky Zanaka, lors de ma première année. Son objectif est de récolter des fonds  pour réaliser des projets de solidarité à Madagascar. Notre association est donc en contact avec Amadea. En 2020, nous devions partir 6 semaines à Madagascar pour contribuer à la réalisation de divers projets. Malheureusement, à cause de la crise du Covid 19, nous n’avons pas pu partir. Aussi, avec deux autres membres de l’association, nous avons décidé d’effectuer une année de césure et partir pendant 3 mois, en tant que bénévoles pour Amadea, sur le terrain. Cependant, en amont du départ, je voulais avoir une démarche humanitaire complète en participant activement au développement de l’association. Amadea met en avant des valeurs que je partage comme le développement durable et l’aide à l’enfance. Cette démarche me touche et c’est donc tout naturellement que j’ai voulu promouvoir ses activités.  J’attend de ce service civique d’en apprendre davantage sur le fonctionnement de l’association et de m’imprégner de ses valeurs et de ses savoirs, avant de partir réaliser concrètement les projets prévus à...
AMADEA participe à la journée mondiale du tourisme, à Mahambo

AMADEA participe à la journée mondiale du tourisme, à Mahambo

Samedi 23 octobre, à l’occasion de la journée mondiale du tourisme, les équipes d’AMADEA ont profité de la célébration régionale organisée sur la plage de Mahambo pour attirer l’attention des visiteurs et des participants aux différentes activités de l’association. Reportage : Annie Christelle – ©AMADEA 2021 De l’avis des organisateurs et de nombreux visiteurs, le stand d’Amadea avait fière allure. Malgré la pluie qui a accompagné les différentes manifestations sportives, récréatives et officielles organisées toute la journée, les équipes d’AMADEA ont pu tenir leur rôle : assurer la présentation et la promotion de tous les produits cultivés et commercialisés par les agriculteurs et artisans soutenus par l’association.L’occasion a été propice également pour évoquer les activités du centre d’accueil et de renutrition de Mahambo ainsi que celles de l’école primaire élémentaire...
Journée mondiale du lavage des mains

Journée mondiale du lavage des mains

Depuis 2016, sous l’égide de l’OMS, la Journée mondiale du lavage des mains est organisée chaque année le 15 octobre. Elle permet d’attirer l’attention sur cette activité basique, mais qui constitue néanmoins l’un des moyens les plus importants de prévenir les maladies et de sauver des vies.A Madagascar, AMADEA intervient dans les écoles qu’elle accompagne pour sensibiliser enfants et parents à l’importance d’une bonne hygiène des mains. Reportage : Annie Christelle L’opération s’est déroulée dans toutes les écoles du programme VAHATRA. Mais alors que les écoles publiques ont été dotées par l’Etat du matériel de lavage offert par l‘UNICEF, AMADEA l’a fait spécialement réaliser pour l’opération avec le même objectif : mettre à disposition des bidons d’eau et du savon afin que les enfants puissent se laver les mains facilement.Illustration dans 2 écoles : à Ankarefo et Tsitakondaza. A l’école d‘Ankarefo A l’école de Tsitakondaza Une action de sensibilisation réalisée en amont « Se laver les mains avant de manger » … « Se laver les mains en sortant de la douche » … « Faites-vous des amis de l’eau et du savon » … « Se laver les mains après avoir joué » …Dans les écoles « AMADEA », les affiches avec les slogans de cette journée ont été préparées et réalisées par les enfants alors que dans les écoles publiques, des posters ont été fournis par l’Etat Malagasy. (Cliquer sur une image pour lancer le diaporama) Démonstration par l’exemple ! Se retrousser les manches … Croiser les doigts … Frotter avec les ongles … Bien savonner les paumes ainsi que les espaces entre les doigts … Laver puis rincer les avant-bras …Les médecins ainsi que les animatrices d’AMADEA...
Amadea s’affiche au 7e salon de la gastronomie, à Antananarivo

Amadea s’affiche au 7e salon de la gastronomie, à Antananarivo

Du 30 septembre au 2 octobre, avec les représentants des groupements agricoles et ses différents partenaires des ateliers de transformation d’Andranovelona, d’Amberomanga et d’Antsirabe, Amadea participe au salon de la gastronomie organisée par l’Alliance Française d’Antananarivo. En 2019, cet événement avait rassemblé plus de 7 000 personnes et une centaine de professionnels, principalement des restaurateurs, de jeunes entrepreneurs, des producteurs, des distributeurs de produits agroalimentaires et gastronomiques ainsi que des acteurs de la formation professionnelle. Pour cette 7e édition du salon de la gastronomie, l’accent est porté sur la valorisation des jeunes entreprises innovantes dites « jeunes pousses » dans l’entreprenariat agricole et agroalimentaire. Et justement, à travers les activités de transformation de la coopérative Tsinjo, AMADEA est au centre du débat. Parmi la quarantaine de stands installés dans les jardins de l’Alliance Française, AMADEA est encore une fois particulièrement bien représentée. Toute les produits élaborés par les acteurs de la Coopérative Tsinjo, de l’atelier de spiruline d’Antsirabe, de la savonnerie Savoniko ou encore de l’unité de tissage Mada’Soie, sont ici présentés. C’est une très importante vitrine publique pour l’association et pour les groupements d’agriculteurs. Sous l’impulsion de Christianna Rama, responsable de la commercialisation d’AMADEA, toute la gamme des produits créés et développés au fil des années trouve un débouché potentiel. Préc 1de32 Suiv. Reportage photo : Annie Christelle A noter que vendredi 1 octobre au Tamboho Boutik Hôtel à Ambodivona, se déroulera un des moments phares de la manifestation : une soirée de gala et de show culinaire avec la participation de plusieurs Grands Chefs Malagasy et...