La thématique de l’engagement à travers le prisme d’AMADEA

La thématique de l’engagement à travers le prisme d’AMADEA

A l’automne dernier, Lola ELLISALDE, étudiante en Master d’Anthropologie sociale à l’Université de Paris – Nanterre, avait pris contact avec un certain nombre de membres bénévoles et proches de l’association pour les interroger sur le sens et les raisons de leur engagement dans AMADEA. Lire l’article ici   En cette fin du mois de mai, elle vient de terminer la rédaction de son travail et nous a donné son accord pour le communiquer. Engagements « à distance »Ethnographie auprès de bénévoles d’une associationhumanitaire française qui œuvre à Madagascar son mémoire de 110 pages est riche d’enseignements, à la fois pour les spécialistes de cette matière, mais plus encore pour nous-mêmes puisqu’il nous renvoie, comme dans un miroir, une photographie de ce qui nous lie, de ce qui nous retient et de ce qui nous anime.   Accéder au document Pour des raisons pratiques et de confidentialité, le nom de l’association a été changé. Ainsi, AMADEA est devenu l’association ANKAREFO !De même, les prénoms des 23 personnes interrogées ont été modifiés, mais pour nombre d’entre elles, il ne devrait pas être trop difficile de retrouver qui «se cache» derrière. D’ailleurs, pour faciliter ce travail d’identification, Lola a pris la précaution de rédiger un mémo explicatif : « Fiches des bénévoles de SAFAKO«   ...
Un stand pour un anniversaire

Un stand pour un anniversaire

Samedi 14 mai, le comité du Lot-et-Garonne a participé à la célébration du 40e anniversaire de la radio locale Espoir FM, à Colayrac-Saint-Cirq (47). L’occasion pour les bénévoles et principalement leur présidente, Hélène Péraire, de présenter les diverses activités de l’association à Madagascar, avec – entre autres – le tout nouveau programme de parrainage des enfants du centre de Mahambo. Le comité avait installé un stand présentant divers produits de l’artisanat malgache ainsi qu’une abondante documentation sur les actions d’AMADEA. Anniversaire de «Espoir FM» oblige, la présidente a même eu droit à une interview sur les ondes de la radio...
Alua Toleubayev rejoint Amadea en Service Civique

Alua Toleubayev rejoint Amadea en Service Civique

Depuis le 2 mai et pour une durée de 9 mois, Alua Toleubayev, étudiante âgée de 22 ans, effectue un Service civique au sein de l’association, à Lyon. Après 2 années de préparation à des études de médecine, Alua a totalement changé de perspective professionnelle. Actuellement en 2 ème année de licence en droit – sciences politiques, à l’Université Jean Moulin Lyon III, elle souhaite élargir son horizon et acquérir une expérience dans le domaine de l’associatif humanitaire. La solidarité internationale lui apparait comme un enjeu majeur dans notre société et, pour les valeurs qu’elle promeut, l’association Amadea lui a semblé particulièrement pertinente. Alua parle plusieurs langues, notamment l’anglais et le russe couramment ainsi que l’allemand. A l’aise dans la communication, à l’oral comme à l’écrit, elle se dit très motivée dans tout ce qu’elle entreprend. Pendant toute la durée de son service civique qu’elle va effectuer en binôme avec Marie Turchet (jusqu’en septembre) puis avec un autre volontaire en cours de recrutement, Alua Toleubayev sera basée à La MDE (maison des étudiants de Lyon) avec pour principale mission, la sensibilisation des jeunes à la solidarité...
Tsinjo et VTMMA à la foire «FEPA 2022»

Tsinjo et VTMMA à la foire «FEPA 2022»

Du 12 au 15 mai, à l’occasion de la 13e Foire de l’Élevage et des Productions Animales (FEPA 2022), le groupement paysan VTMMA VONIZONGO et la Coopérative TSINJO ont installé leurs stands dans l’enceinte du MPE Nanisana (Malagasy Professionnels de l’Elevage à Antananarivo), à Antananarivo. Pour cette grande foire annuelle, les différentes productions du groupement paysan sont proposées aux visiteurs. Sur le stand 95, celui du groupement VTMMA de Vonizongo (collectif de groupements paysans du district d’Ankazobe), on retrouve pêle-mêle, les plants cultivés dans les pépinières des villages, les légumes variés des potagers, mais aussi des pigeons et des lapins élevés par les agriculteurs. menthe chocolatée Les mignons petits lapins Du riz noir Koba au riz et arachides Sur le stand 96, celui de la coopérative Tsinjo, ce sont tous les produits transformés qui sont présentés. Ils apportent une valeur ajoutée au travail des paysans : fruits, légumes et épices séchés, confitures, pâtes de fruits pour la coopérative Tsinjo … Savons naturels et bio, shampoings solides de la savonnerie Savoniko … Sachets de spiruline produits sous les serres de l’atelier d’Antsirabe … Et bien entendu, les magnifiques écharpes et écheveaux de soie de de l’atelier Madasoie, à...
Brocante pour le comité centre Ouest Atlantique

Brocante pour le comité centre Ouest Atlantique

Après un fastidieux travail de repérage, d’identification et de conditionnement, le comité Centre Ouest Atlantique a participé à une brocante», dimanche 8 mai, à #Aunac (16). A l’occasion de l’ouverture du Hangar des Loisirs Créatifs et en liaison avec les parents d’élèves de l’école communale, Amadea a été invité par les organisateurs à vendre différents objets tirés d’un récent legs reçu par l’association. Parmi toute la brocante exposée, proposée pour quelques euros, il y avait beaucoup d’ustensiles de cuisine en cuivre, mais aussi du matériel de couture pour la réalisation de patchworks, de napperons ainsi que des pelotes de laine à...
Soirée « ciné -soupe » à Cabrières d’Aigues

Soirée « ciné -soupe » à Cabrières d’Aigues

Apres 2 années d’interruption en raison de la pandémie de Covid-19, Amadea et l’association CHA (Cabrières Hier et Aujourd’hui) ont renoué avec l’organisation de manifestations culturelles et caritatives, au profit de Madagascar.   Vendredi 29 avril, près de 100 personnes se sont retrouvées dans la salle polyvalente de CABRIÈRES D’AIGUES (84), pour une soirée « ciné-soupe » autour de la projection du très beau film malgache Haingosoa, du réalisateur Edouard Joubeaud.La soirée a été particulièrement conviviale, surtout après plus de deux ans d’arrêt et l’annulation d’une précédente manifestation en février, alors que les contraintes sanitaires étaient encore en vigueur.A l’occasion de cet événement local, Amadea a perçu quelques dons de participants ainsi que le bénéfice de la vente des soupes, mijotées par des volontaires.    ...