Kits scolaires : l’avis des enseignants

Pour cette rentrée scolaire 2021-2022, Près de 1300 kits scolaires (sacs à dos avec les fournitures scolaires adaptées au niveau d’enseignement des écoliers) ont été distribués dans les 11 écoles et les 2 collèges (classe de 6e seulement) du programme VAHATRA. Que pensent les maitresses et les maîtres de la distribution des kits scolaires ? Nous avons demandé leur avis à Herinambinina et Nirina Lalao, institutrices et directrices des Ecoles Primaires Publiques d’Ambohiboahangy et d’Antanetibe. Les enseignants de l’EPP d’Ambohiboahangy Les enseignantes de l’EPP d’Antanetibe – Quel est l’intérêt de cette distribution ?«La distribution des kits scolaires a allégé la charge des parents par rapport au coût de la rentrée scolaire. Cela met aussi les élèves à égalité dès la première semaine de la rentrée et évite une perte de temps pendant l’enseignement car chaque élève possède déjà ses propres fournitures».– Quels sont les résultats constatés après les 2 1ères années de distribution ?«Après les deux premières années de distribution, on a constaté une diminution du taux d’absentéisme et du taux d’abandon des élèves ainsi qu’un accroissement du niveau de scolarisation des enfants de notre Fokontany (commune) et des environs».– Que pourrait-on faire de plus pour faire mieux ?«Alors nous, les enseignants, on vous supplie de continuer ce projet pour l’année prochaine et de nous aider un peu plus sur le plan financier et matériel. On vous remercie infiniment pour votre soutien». Herinambinina RALAIMANANTSOADirectrice de l’EPP d’Ambohiboahangy Nirina Lalao RANDRIAMASINORODirectrice de l’EPP d’Antanetibe – Qu’apportent les kits scolaires ? «Ils sont essentiels pour les enfants de l’école publique car ils mettent les élèves sur un pied d’égalité. La différence...
Une 3e campagne de distribution pour les kits scolaires

Une 3e campagne de distribution pour les kits scolaires

La rentrée scolaire ayant été avancée d’un mois cette année, la distribution des kits scolaires a dû être également anticipée. Réalisée pour la 3e année consécutive dans le cadre du programme VAHATRA, en partenariat avec UEPLM (Association «Un enfant par la main»), cette nouvelle campagne concerne cette fois l’ensemble des élèves des écoles impliquées dans le programme et non plus uniquement les enfants parrainés. Ambiance sur les différents sites de distribution (reportage ©Annie Christelle) Un planning de distribution très serré Compte tenu du nombre de kits préparés (1290 packages), la distribution s’est étalée sur 3 jours.Le 7 septembre pour la zone Ouest :– à l’école primaire d’Ankarefo, pour les écoles d’Ankarefo, d’Andranonahoatra et le collège d’Andranovelona) : 322 kits distribués!– à l’école primaire de Tsitakondaza, pour les écoles de Tsitakondaza et d’Antsaonjobe : 219 kits distribuésLe 8 et 9 septembre pour la zone Est.– à l’école primaire d’Antoby, pour les écoles d’Antoby et d’Amberomanga : 175kits distribués– à l’école primaire d’Ambohiboahangy, pour les écoles d’Ambohiboahangy et d’Ambohijatovo : 121 kits distribués– à l’école primaire de Mahazaza pour les écoles de Mahazaza et Antaninandro : 129 kits distribués– à l’école primaire d’Antanetibe : 272 kits distribués Distribution des kits dans le district de la zone Ouest à Ankarefo et Tsitakondaza Préc 1de63 Suiv. Distribution des kits dans le district de la zone Est à Antoby et Ambohiboahangy Préc 1de45 Suiv. Distribution des kits dans le district de la zone Est à Mahazaza et Antanetibe Préc 1de48 Suiv. (Photos Annie Christelle) Des kits pour chaque niveau Les kits ont été préparés au cours de la dernière semaine du mois d’août (lire...