Retrouvailles pour les élus du conseil d’Administration

Retrouvailles pour les élus du conseil d’Administration

Après 2 années perturbées par la crise du COVID-19 et des réunions qui ont du se tenir à distance, en visioconférence, le GRAND CA 2021 a pu être organisé cette année à Besançon, les 24-25 et 26 septembre. Compte rendu de Michel Faivre-Miny – comité Amadea de Franche Comté Le plaisir des retrouvailles L’accueil s’est fait au centre de séjour Éthic Étapes de Besançon. Enfin, nous avons pu nous retrouver en «présentiel», mais avec malgré tout l’intermédiaire bien connu de la visioconférence pour celles et ceux qui – pour divers motifs – n’ont pu nous rejoindre. C’était un réel  plaisir à se revoir, surtout après la transformation des 2 derniers grand CA en visioconférence. Le vendredi après-midi, 11 membres du CA venus des différents comités étaient présents ainsi que 5 autres membres à distance. Lalao et Patrick (cheffe de projets et chef de mission à Madagascar) étaient également venus de Madagascar.Le samedi,  11 sympathisants et adhérents Amadea francs-comtois nous ont rejoints dans la salle. A Madagascar comme en France, des sujets multiples Comme d’habitude pour ces réunions du Conseil d’Administration, l’ordre du jour est conséquent et les sujets à aborder multiples. Lalao et Patrick ont fait le tour des diverses activités et projets  menés par AMADEA sur Madagascar. Quelques exemples : le fonctionnement et l’entretien des centres d’accueil, les écoles, la distribution des kits scolaires (avec cette année, une rentrée scolaire qui s’est faite un mois plus tôt à Madagascar), le partenariat avec UEPLM, les actions de formation pour les groupements de paysans, la foire qui se tiendra cette année aussi sur un seul et même lieu, à Andranovelona, à proximité de la sécherie… Pour l’activité en France, il a été notamment question des...

Joli succès de la fête basque au profit d’Amadea

Depuis 7 ans, à la même époque, nous organisons une soirée pour MADAGASCAR dans le village basque d’ITXASSOU (64). Cette année, la fête s’est déroulée le samedi 25 janvier selon un concept bien rodé : l’entrée est gratuite, les consommations sont à un prix très raisonnable et les gens viennent surtout pour s’amuser. Question «Animation», nous écoutons de jeunes chanteurs pour leur donner l’occasion de se produire devant un public. C’est d’ailleurs à cette occasion que Juliette, notre fille, a fait son premier duo avec Pauline ; depuis, elles sont devenues  le groupe «Pauline et Juliette». Cette année nous avions le groupe GEZI TALDEA, trois jeunes garçons du secteur qui sont auteurs compositeurs. Nous faisons également chanter en basque le public et pour finir nous proposons un bal au rythme des danses basques (voir les photos dans l’album de la soirée). Il faut savoir qu’au Pays Basque, le chant et la danse sont très importants. Ce sont des marqueurs forts de l’identité régionale. Question «restauration», nous proposons une assiette malgache préparée dans l’après midi avec l’aide de bénévoles du village. Cette année nous avions fait du KIMO et nous avons servi plus de 200 assiettes. Bien entendu, nous profitons de la soirée pour vendre de l’artisanat ! Cette soirée est devenue un rendez vous annuel où spontanément nous avons de l’aide et beaucoup de participants !    ...