Fête de Noël en avance pour les écoliers d’Antoby

Fête de Noël en avance pour les écoliers d’Antoby

Le père Noël est passé avec quelques jours d’avance pour les écoliers de l’école primaire d’Antoby-Sud. Samedi 19 décembre, les enfants avaient rendez-vous avec lui dans les locaux de l’Alliance Française d’Antananarivo. (avec le concours de notre correspondante à Madagascar : Christelle RANDRIANAIVOTSIMBA) « Christmas party Diary Nofy » Cet après-midi récréatif a été organisé par la fondation AXIAN (liée à l’opérateur téléphonique malgache TELMA) à la suite de son implication dans la construction de nouvelles salles de classe à Antoby,-Sud.37 élèves et leurs enseignants des classes de CE, CM1 et CM2  de cette école primaire publique, ont ainsi été conviés à une fête de Noël avec, au programme, un spectacle composé de chants, de danses et de contes, une distribution de cadeaux en présence du Père Noël, le tout suivi d’un goûter. Préc 1de18 Suiv. Petite attention supplémentaire : à la fin de la manifestation et en prévision de la route du retour, AMADEA et UEPLM (partenaires du programme VAHATRA) ont distribué des casse-croûtes et des bouteilles d’eaux aux enfants ainsi qu’à leurs accompagnateurs. ————————— Un mécénat malgache —————————— Dans le cadre du programme VAHATRA, en liaison avec notre partenaire UEPLM, la fondation AXIAN s’investit concrètement dans l’aide à l’enfance à Madagascar. C’est ainsi qu’elle a pris en main la construction de nouvelles salles de classe à l’école Primaire Publique d’Antoby Sud, commune...
Ouverture en vue pour le centre de formation d’Antsirabe

Ouverture en vue pour le centre de formation d’Antsirabe

Enfin ! Les travaux de construction et d’aménagement du Centre de formation d’Antsirabe sont parvenus au stade des finitions. Après une phase de recensement et d’identification des formations à mettre en place avec les différents partenaires concernés, les premiers stagiaires devraient pouvoir être accueillis dans le courant de l’année 2021. C’est l’occasion de revenir sur l’origine de ce projet et sur les missions que le centre devra remplir. Un peu d’histoire … Construit à proximité immédiate du centre Mirana Tsiky, le bâtiment du centre de formation répond à un besoin apparu en 2015, 11 ans après l’ouverture de l’unité d’accueil pour enfants en situation difficile. Pour certains d’entre eux qui ne pouvaient pas poursuivre leurs études ou intégrer un apprentissage, se posait alors la question de leur avenir professionnel. Avec le réseau OSCAPE (organisation de la société civile d’Antsirabe pour l’enfance) auquel AMADEA et l’APE collaborent, on a constaté que la problématique était globale : il manquait une telle structure de formation à Antsirabe ! Le bâtiment en construction, il y a un an Initiation à l’informatique Matériel informatique Un centre pour quoi faire ? Pour les adolescents de Mirana Tsiky, comme pour les autres jeunes en difficulté de la communauté urbaine d’Antsirabe, le centre de formation devra leur permettre d’acquérir les compétences nécessaires pour entrer directement dans le monde du travail.Parmi les formations déjà envisagées : couture, cuisine, pâtisserie, menuiserie, jardinage, apiculture, petit élevage et informatique. Il s’agira de formations très concrètes et individualisées pour leur permettre d’avoir immédiatement une activité génératrice de revenus, gage de leur autonomie financière. Locaux et équipements Au rez de chaussée, on trouvera...
La ministre de la population en visite à Mahambo

La ministre de la population en visite à Mahambo

Vendredi 30 Octobre 2020, Mme Bavy Angelica Michelle, ministre de la Population, de la protection sociale et de la promotion de la femme, s’est rendue à Mahambo, au centre Nomema.Organisée par la délégation régionale de son ministère, cette visite avait pour objectif initial, le contrôle de la situation administrative du Centre (agréé pour l’accueil d’enfants et pour l’adoption internationale), mais aussi la situation judiciaire des enfants hébergés (validité des ordonnances de garde délivrées par le Juge des enfants). Mais ce déplacement a surtout permis à la ministre de découvrir le travail d’AMADEA et les différentes activités du centre en matière scolaire et alimentaire (re-nutrition).A noter que la délégation était accompagnée de 3 journalistes dont un de la Télévision Malagasi. Une visite particulièrement instructive La ministre a tout d’abord visité l’école où quelques enfants ont « re-déjeuné » afin de lui montrer ce qui était servi à la cantine. Mme Michelle s’est déclarée très impressionnée par la qualité de la structure et l’implication des parents d’élèves dans le fonctionnement et la gestion de la cantine scolaire. Elle a d’ailleurs promis de les aider pour alléger leurs charges financières.La délégation a poursuivi sa visite au centre d’accueil (chambres, salle d’activités, bureau, cuisine et réfectoire). L’équipe du centre a été félicitée pour la propreté des lieux et la bonne mine des enfants.Pour terminer, les visiteurs se sont rendus au centre de renutrition où une vingtaine de mamans étaient présentes avec leurs enfants (de 0 à 5 ans). La ministre a trouvé que l’association faisait beaucoup pour la population de Mahambo en apportant des solutions à des situations souvent critiques. La ministre s’est d’ailleurs étonnée...
Des sacs à dos aux couleurs d’Amadea

Des sacs à dos aux couleurs d’Amadea

A chaque rentrée scolaire, Amadea fournit les cartables et fournitures nécessaires pour la scolarité des enfants des centres Mirana-Tsiky d’Antsirabe et Nomema de Mahambo. Petite nouveauté cette année : la fabrication des sacs à dos a été confiée à une entreprise locale malgache. Depuis le lancement du programme VAHATRA*, en partenariat avec l’ONG Un Enfant Par la Main, l’équipe malgache d’Amadea a réalisé un important travail d’identification de toutes les entreprises locales susceptibles de fournir près de 500 sacs à dos pour les enfants concernés par le parrainage. Cette expérience a été mise à profit pour commander des sacs à dos avec le logo et aux couleurs d’Amadea. La rentrée scolaire, à Madagascar, aura lieu le 26 octobre. A noter que les techniciens et les responsables des centres ne seront pas oubliés car eux aussi vont bénéficier de ces mêmes sacs à dos. Cette année, dans le cadre du programme VAHATRA, 843 kits scolaires seront distribués.Dans chaque sac à dos, sur lequel figureront les logos d’AMADEA et d’UEPLM, l’enfant trouvera toutes les fournitures adaptées à son niveau...

Des chaussures et des capes de pluie pour les écoliers

C’est un cadeau original, mais surtout solidaire pour plus de 600 écoliers. Dans le cadre du partenariat entre AMADEA et UEPLM (Association Un enfant par la main), des capes de pluie et des chaussures en plastique vont être distribuées aux enfants de plusieurs écoles – dont ceux d’Ankarefo – pour leur permettre d’affronter la saison des pluies. (Explications de Patrick Johannes dans un reportage d’ Olivier Lantonirina).   A voir aussi le reportage de France 3 Occitanie consacrée aux cadeaux solidaires de l’association Un enfant par la main:...
Le Père Noël est passé dans les écoles du programme VAHATRA

Le Père Noël est passé dans les écoles du programme VAHATRA

Le 20 décembre 2019, quelques 420 élèves des 9 écoles impliquées dans le programme VAHATRA ont célébré Noël avant l’heure. Fruit du partenariat entre AMADEA et UEPLM, cette action a permis de leur distribuer un cadeau à tous. Préalablement au passage du Père Noël, les enfants avaient pu choisir leur jouet dans une liste comprenant : camion, ballon, voiture, instrument de musique, dînette, poupée et même des poulets (une poule et un coq) ! « Litchi sur le gâteau“, chaque élève recevra à la rentrée, en janvier, un plant de cet arbre fruitier.  Les parents ont d’ailleurs d’ores et déjà préparé un trou garni de compost pour pouvoir les planter.  Les écoles rurales concernées par l’opération : Pour les communes rurales de Fihaonana et de Miantso : Ankarefo, Antsaonjobe, Andranonahoatra, Tsitakondaza Pour les communes rurales d’Antanetibe Mahazaza et de Mahitsy : Antoby, Ambohijatovo, Antaninandro et Amberomanga  ...