Inauguration de nouveaux locaux à Andranovelona

Inauguration de nouveaux locaux à Andranovelona

Aujourd’hui, 29 janvier 2021, aux abords de la coopérative Tsinjo à Andranovelona, la «grande famille» AMADEA de Madagascar s’est retrouvée pour une triple inauguration : celle de la maison des groupements VTMMA de la zone Ouest (Fihoanana), du local de vente et des toilettes. Malgré la crise du Coronavirus qui a interrompu les travaux pendant un temps, les 3 constructions ont pu être réalisées dans les temps. Le local des groupements agricoles VTMMA – Zone Ouest Le local de vente(cliquer sur les images pour les agrandir) Les toilettes pour les coopérateurs et les visiteurs La cérémonie officielle d’inauguration Reportage de Bien-Aimé Randriamihaja Une belle vitrine et des débouchés pour les productions des agriculteurs soutenus par AMADEA Dans le nouveau local de vente qui jouxte la coopérative Tsinjo, on trouvera tous les produits estampillés « Amadea ».Entre autres, les fruits séchés (ananas, physalis, banane, gingembre, curcuma, litchis), les confitures et pâtes de fruits ainsi que les savons qui sont tous produits sur place, mais aussi la spiruline de l’unité de production d’Antsirabe ainsi que les tissages en soie réalisés à Amberomanga.Un coin restauration et des toilettes complètent l’ensemble qui vise une clientèle de touristes circulant sur la route de Majunga. Pour faciliter leur accueil, un parking est en cours d’aménagement, juste à proximité. Cliquer sur l’image puis sur les flèches pour visionner le diaporama Le local de vente et les toilettes, à l’entrée de la coopérative TsinjoLe local de vente en bordure de la nationale entre Antananarivo et MajhungaUne petite restauration sera également proposée aux clientsPlusieurs partenaires d’Amadea ont contribué à la réalisation du projetPlusieurs partenaires d’Amadea ont contribué à la réalisation du projetLa salle d’exposition vente...

Des collégiens racontent Amadea en affiche

L’an passé, au collège Cantelande de Cestas, en Gironde, les élèves des 8 classes de 5e et leurs enseignant(e)s avaient prévu d’organiser une manifestation sportive en soutien à l’action d’AMADEA. Celle-ci finalisait un travail scolaire axé sur la solidarité internationale avec, pour fil conducteur, les activités de l’association à Madagascar (Lire l’article ici)La crise du Coronavirus les ayant stoppé net dans leur élan, ils n’ont pas pour autant renoncé à organiser une action en faveur d’AMADEA.Avec leur professeur d’arts plastiques, 2 classes ont entrepris la réalisation d’affiches sur les différents domaines d’intervention d’AMADEA, que ce soit auprès des enfants ou en matière de développement agricole.Voici une sélection de ces affiches parmi toutes celles qui ont été conçues par ces élèves, âgés de 11 à 12 ans. Cliquer sur les affiches pour les agrandir Affiche de Sarah Planton … Une future graphiste ?Warren Boyer à le sens de la formule … Percutante !Pour Martin Deltil, ce serait plutôt en mode… Message anonyme !Marius Lefer a manifestement envie de jouer sur la corde sensible.Clémence Argote répond à la question que tout le monde se posePour Flore Favarette, l’éducation est un des axes forts de l’action d’AmadeaLouis Mazaudou met aussi en avant l’action éducative d’Amadea… Tout comme Timothé PrévotPour aller à l’école, Abel Beunardeu approuve l’action d’AmadeaL’alimentation, Le thème retenu par Anaïs GlariaLe centre d’accueil et de renutrition a été choisi par Lola SibePour Lola Leroi, c’est un tryptique sur le centre Mirana Tsiky d’AntsirabeManifestement, elle est gourmande, Celia Castagnet !Parmi les activités génératrices de revenu pour les paysans, Clémentine Itié a choisi la savonneriePour Camille Grilo, le principe des vallées Bio défendu par...

Distribution d’alevins pour les groupements de la zone Est

Tous les ans, dans ses deux zones d’actions, Amadea distribue gratuitement aux paysans des groupements VTMMA, des alevins de carpe et de tilapia afin de les initier à la pisciculture ou à la rizipisciculture. Aujourd’hui, pour la zone Est, la distribution s’est déroulée à Antanatibe – Mahazaza, dans la pisciculture de Fierenana. Avant la distribution, les techniciens ont pris soin d’identifier qui, parmi les paysans, possède un étang ou encore qui souhaite aménager une rizière pour pouvoir ensuite accueillir des alevins en rizipisciculture*. Après qu’ils aient suivi des formations adaptées, l’objectif de cette distribution est d’amener les agriculteurs à développer une nouvelle activité génératrice de revenus.Les techniciens d’Amadea se rendront par la suite dans chaque élevage pour assurer le contrôle et le bon déroulement de la production. *Rizipisciculture : Type d’aquaculture en rizière permettant une production combinée du riz et de poissons ou de crevettes. Les récoltes peuvent être alternées et/ou simultanées. La rizière peut également servir pour...
L’atelier MadaSoie, à Amberomanga

L’atelier MadaSoie, à Amberomanga

A Amberomanga, toutes les activités liées à la filière «soie» sont représentées dans et autour de l’atelier Madasoie.Depuis la plantation de muriers (dont les feuilles constituent la nourriture exclusive des vers à soie) en passant par l’élevage des bombyx puis le filage des cocons et jusqu’au tissage d’écharpes et leur commercialisation … Cette activité fournit un complément de revenus non négligeable pour les agricultrices formées et accompagnées par Amadea. Reportage de Annie...
Antsaonjombe : la nouvelle salle de classe est terminée !

Antsaonjombe : la nouvelle salle de classe est terminée !

En ce vendredi 15 janvier, c’est jour de fête pour les écoliers et les parents d’élèves d’Antasaonjombe ! Aujourd’hui, s’est déroulée la réception des travaux d’une nouvelle salle de classe dont la construction a débuté le 15 octobre dernier. Avec elle, une passerelle d’accès a également été réalisée. Elle permettra de traverser sans encombres un petit cours d’eau qui devenait rapidement infranchissable pendant la saison des pluies. Le nouveau bâtiment est prêt à l’usage La nouvelle passerelle, c’est du solide ! La nouvelle salle de classe  ainsi que la passerelle ont vu le jour grace à un financement engagé dans le cadre du programme VAHATRA, géré par UEPLM (Association «Un Enfant Par La Main»). Préc 1de11 Suiv. Une belle aventure qui remonte à 20 ans Situé à une cinquantaine de kilomètres de Tananarive, Antsaonjombe est un village très enclavé ; au point même que certains visiteurs n’ont pas hésité à qualifier son «groupe scolaire« d’ «école du bout du monde» ! Pour la petite histoire, on retiendra qu’il y a presque 20 ans, à la demande des parents d’élèves, Amadea a participé à la construction et à l’ouverture de la première salle de classe : c’était le 12 Octobre 2001. Avec la motivation des enseignants et des parents d’élèves, les trois niveaux d’enseignement du niveau préscolaire (la maternelle en France) ont pu être dispensés dans l’école au bout de 3 ans. Dans la continuité de ce bon démarrage, Amadea a encore apporté son aide matérielle aux parents d’élèves pour leur permettre de construire une nouvelle salle de cours pour les enfants arrivant en CP 2, à l’école primaire. De fil en aiguille...