Un alambic à Andranovelona

Un alambic à Andranovelona

Nous y voilà !
Non sans quelques retards, difficultés et péripéties diverses, le projet de distillerie d’huiles essentielles, sur le site de la coopérative Tsinjo, à Andranovelona, est désormais entré dans sa phase opérationnelle.
La «première cuvée» d’huile essentielle de Ravintsara a été distillée et les résultats sont prometteurs.

Pour la première opération de distillation, 210 kilos de feuilles de ravintsara ont permis de produire 3,5 litres d’huile essentielle. Selon le formateur présent sur place, c’est un très bon rendement !

Un projet infusé … au goutte à goutte !

Le projet d’installation d’une unité de distillation d’huiles essentielles dans l’enceinte de la coopérative Tsinjo, ne date pas d’hier.
Avant que le Conseil régional de Nouvelle Aquitaine n’accorde sa subvention, (lire l’article ici) il a fallu, pour le comité AMADEA Centre Ouest Atlantique, monter tout un dossier technique et s’entourer des garanties nécessaires : acquisition du matériel, soutien d’un professionnel de la filière, formation, etc.

Le transport par conteneur, jusqu’à Madagascar, d’un ancien alambic de la région charentaise et surtout les formalités douanières, n’ont pas été non plus l’épisode le plus simple à gérer.
Après avoir demandé conseil à un spécialiste malagasy – qui va d’ailleurs aider à l’installation du matériel et à la formation des membres de la coopérative – il a finalement été conseillé d’acquérir sur place un alambic neuf chez un fabricant qui fournit déjà de nombreux projets de distillation à Madagascar.

Finalement cet alambic ne pourra être installé que dans un second temps, mais il a donné l’impulsion nécessaire. Une jeune entreprise locale, spécialisée dans la distillation, a été sollicitée pour la fabrication, l’installation et la mise en route du premier alambic qui vient d’être testé avec succès.

Aujourd’hui,le premier alambic est déjà opérationnel, mais les travaux d’aménagement ne sont pas terminés pour autant. L’infrastructure pour abriter les matériels actuels et à venir doit être terminée avant la saison des pluies qui arrive bientôt.

Huiles essentielles, tisanes et autres activités …

Les membres de la coopérative Tsinjo vont désormais pouvoir miser sur un débouché supplémentaire dans leurs productions agricoles. Outre la production d’huiles essentielles dont certaines sont spécifiques à la «Grande Île», la fabrication de tisanes à partir de plantes endémiques de Madagascar, promet elle aussi des débouchés commerciaux intéressants.

Avec le séchage de fruits (physalis, ananas, bananes, litchis, kakis), de plantes aromatiques et de racines (curcuma, gingembre, etc) … Avec la préparation de confitures, de pâtes de fruits et de rhums arrangés … Avec la fabrication de savons … Une nouvelle activité vient s’ajouter à celles déjà mise en place depuis 2018 par AMADEA et les coopérateurs de l’unité d’agro-transformation d’Andranovelona.

Et comme disent les anglophones, « last but not least“, le projet contribue en plus à protéger la biodiversité. Certaines plantes, encore récemment brulées, deviennent désormais génératrices de revenus.
Que demander de plus ?

Une arrivée … alambiquée !

A Andranovelona, l’installation de l’alambic arrivé il y a plusieurs mois à Tamatave, n’a pas été un long fleuve tranquille.

Le matériel venu de France, nécessitait quelques transformations pour être en mesure de distiller des huiles essentielles. L’alambic avait commencé à être modifié en France, mais personne, à Madagascar, n’était en mesure de terminer cette modification. Il a donc été décidé d’acheter sur place un alambic neuf.

Hélas pour AMADEA, à cause de la pandémie de COVID-19 et du confinement en France des responsables malgaches, il n’a pas été possible de récupérer l’alambic à la date convenue alors que celui-ci avait déjà été payé. Entre temps, le fabriquant l’avait vendu à un autre client en promettant d’en fabriquer un nouveau pour AMADEA. Et même s’il a tenu parole, cela a entrainé un nouveau retard dans la finalisation du projet.

Heureusement,au final, tout est bien qui finit bien.