Bilan de l’année scolaire à Mahambo et Antsirabe

Bilan de l’année scolaire à Mahambo et Antsirabe

L’année scolaire 2021-2022 s’est terminée le 14 juin 2022. Pour les 222 enfants de l’école Fanantenana et du centre d’accueil de Mahambo comme pour la dizaine d’adolescents scolarisés du centre d’accueil d’Anstsirabe, les résultats ont été variables. A Mahambo Cette année, l’école Fanantenana comptait 8 classes : 3 classes préscolaires et 5 classes primaires.– Pour le niveau pré-scolaire : 22 des 34 enfants de grande section sont admis en classe de CP2 et 10 redoublent (2 ont quitté l’école en cours d’année).– Pour le cycle Primaire : En CP2, 23 élèves sur 29 sont admis au cours élémentaire, 5 redoublent et 1 a quitté l’école en cours d’année.Au Cours élémentaire (CE) 24 élèves sur 28 sont admis en classe de CM1 et 4 redoublent.Au Cours Moyen (CM1), 17 des 19 élèves montent en CM2.En CM2, 23 des 24 élèves ont réussi l’examen du Certificat d’Etudes Primaires Élémentaire  (CEPE) et 1 doit redoubler.En ce qui concerne les 10 enfants accueillis au Centre Nomena , 6 passent au niveau supérieur, parmi lesquels Claudin, admis en Terminale Littéraire et Mylan qui a réussi le CEPE et entre au collège. 4 enfants redoublent Au centre Mirana Tsiky d’Antsirabe Grande satisfaction pour les éducateurs :tous les adolescents passent dans la classe supérieure !Mario et Tahina qui passaient ou repassaient le baccalauréat cette année sont dans l’attente des résultats.Pour les filles scolarisés au lycée, Eléonore et Tiavina entrent respectivement en Terminale et en première, tandis qu’au collège, Nandrianina et Antsa passent en 3e.Pour les autres garçons, Tolotra qui a réussi son Brevet (BEPC) entre en Seconde et Elino, qui a réussi son CEPE, entre en 6e....
Amadea  en force à FIER MADA 2022

Amadea en force à FIER MADA 2022

Comme tous les ans, durant la première semaine du mois d’août, AMADEA participe à la foire FIER MADA, la Foire internationale de l’économie rurale à Madagascar dont on célèbre cette année la 23e édition. Reportage : Annie Christelle L’année dernière, les différentes structures accompagnées par l’association occupaient pas moins de 6 stands réunis dans ce que l’on appelle désormais «Le village AMADEA». Cette année, le village s’accroit encore un peu plus avec un 7e stand : celui de l’agroécologie. Cliquer sur une image pour l’agrandir et voir le diaporama … Sont donc représentés pour cette 23e édition de Fier Mada : Les groupements VTMMA Vonizongo et MarovatanaLa Coopérative TsinjoL’atelier de saponification SavonikoL’atelier de soierie Mada Soie,L’unité de production de Spiruline d’AnbtsirabeLes pépiniéristes, les pisciculteurs et les paysans engagés dans le domaine de l’agroécologie. La foire a commencé le mercredi mardi 3 août et se poursuit jusqu’au dimanche 7 août au stade Maki Andotapenaka, à Antananarivo . Pour AMADEA, cette «démonstration de force» permet de mieux faire connaître les activités de l’ONG, notamment en matière de développement...
L’énergie du soleil pour la sécherie Tsinjo

L’énergie du soleil pour la sécherie Tsinjo

Après quelques péripéties matérielles qui en ont retardé l’exécution, l’électrification «solaire» de la sécherie d’Andranovelona (Koperativa Tsinjo) a pu enfin être réalisée. Il a fallu 2 semaines, au courant du mois de juin, pour procéder à l’installation des différents composants. Les panneaux solaires ont été positionnés sur le toit du bâtiment principal de la coopérative ; les batteries et les onduleurs ont été placés à l’intérieur. L’installation est désormais fonctionnelle. L’électricité produite par les panneaux solaires va permettre l’éclairage de l’ensemble du site d’Andranovelona, y compris le local de restauration et le magasin d’exposition- vente, situés à l’extérieur de la sécherie. En ce qui concerne l’alimentation électrique des fours de séchage et des ventilateurs, principalement la nuit, l’utilisation de l’énergie produite durant la journée nécessitera de mettre en place des modalités particulières en matière de...

Un rallye récréatif … sur les chapeaux de roue !

Un rallye, cela peut être «sportif», même lorsqu’il s’agit d’une épreuve simplement ludique et touristique !Le comité Centre Ouest Atlantique en a fait l’expérience, 2 ans après la dernière édition de son évènement du début de l’été, à Aunac et dans ses environs. Finalement, tout s’est bien déroulé, même si le Covid – toujours dans les parages – a privé le comité de quelques uns de ses bénévoles et même si les habitués se sont sentis cette année … Un tout petit peu «rouillés» !Voici quelques photos en témoignage. Cliquer sur une image pour voir le...
Le comité RA-PACA au Marché des Continents

Le comité RA-PACA au Marché des Continents

Tous les 2 ans et depuis maintenant plus de 20 ans, le centre-ville de Chambéry s’anime au mois de juin pour accueillir le Marché des Continents.Cette année, une centaine d’associations et d’exposants se sont donnés rendez-vous, sur et autour de la place du Verney, pour 2 jours d’échange et de fêtes sur le thème de la solidarité Internationale. Voir le programme des manifestations ICI. Par une très chaude journée d’avant l’été … En dépit de la canicule qui s’est abattue sur la France depuis plusieurs jours, l’atmosphère chambérienne n’était pourtant pas insupportable, grâce avant tout à l’ombrage des grands arbres du parc et aux nombreux points d’eau disséminés sur le site. Cette année, le comité RA-PACA s’est d’ailleurs vu attribuer un emplacement privilégié, du moins en ce qui concerne les conditions climatiques, et la journée du samedi 18 juin passée sur place n’a pas été aussi terrible à vivre que ce qui était redouté. Les volontaires à la rescousse ! Amadea a également bénéficié du renfort (non négligeable …) de ses jeunes volontaires et ex-volontaires en Service civique venus de Lyon. Alua Toleubayev et Jonathan Rason se sont joints aux bénévoles du comité pour apporter leur touche de jeunesse et d’enthousiasme sur le stand et surtout pour aider à la vente des objets d’artisanat, vanille ou encore fruits séchés et tisanes produits à Madagascar. Cliquer sur une photo pour lancer le diaporama En conclusion … Du point de vue de la fréquentation, la 21e édition du Marché des Continents a tout de même souffert des conditions météorologiques exceptionnelles de la période. Contrairement à la précédente manifestation qui – pour...
Après les cyclones, des nouvelles de Nosy Varika

Après les cyclones, des nouvelles de Nosy Varika

Presque 4 mois après le passage des cyclones Batsirai et Emnati sur Mananjary et Nosy Varika, les travaux de réhabilitation sont toujours en cours dans ces 2 villes côtières, particulièrement touchées, au Sud Est de Madagascar.La campagne de solidarité, lancée par AMADEA, a permis de récolter des fonds pour accélérer la reconstruction des 2 centres d’accueil avec lesquels l’association a des relations historiques, mais aussi de venir en aide aux habitants les plus démunis et les plus affectés par la situation. Soeur Sabine qui gère le centre ECAR de Nosy Varika , nous a fait parvenir de nouvelles informations. « Depuis ma demande d’aide pour la reconstruction ou la réhabilitation des maisons de cinq familles sinistrées parmi les plus démunies, des cases ont été réalisées et une maison est sur le point d’être terminée.Actuellement, il nous est difficile de trouver du bois de construction car ceux qui en possédaient en ont profité pour le vendre à un prix très élevé.Malgré tout, les gens reprennent leur vie quotidienne. Les paysans qui avaient planté commencent à récolter le peu qu’ils peuvent encore moissonner après le passage du cyclone. Sur le marché, on voit à nouveau des brèdes et des légumes . Mais tous ont la volonté de recommencer. J’ai encouragé les familles à s’entraider pour la construction de leurs maisons et elles se sont bien unies pour cela. Voici quelques photos de la construction de leurs cases. Je vous remercie encore pour les aides et le soutien que vous leur avez apportés. Je vous remercie aussi pour avoir partagé mes soucis car la construction d’une case est d’une grande complexité pour...