Une vitrine pour la coopérative Tsinjo

Une vitrine pour la coopérative Tsinjo

Depuis le début du mois, les produits de la coopérative Tsinjo, de l’atelier Mada’Soie et de l’unité de production de spiruline du centre Mirana Tsiky, s’affichent sur les réseaux sociaux et sur le Net. Grâce au travail de notre responsable commerciale, Christianna, les diverses productions réalisées par les salariés de la coopérative d’Andranovelona, de l’atelier de soierie d’Amberomanga et celui de spiruline d’Antsirabe sont désormais « visibles »sur Internet. Indirectement, les fruits séchés, les savons, les écharpes de soie la spiruline sont ainsi proposés à la vente. On n’en est pas encore au stade de la création d’une boutique de vente en ligne, mais ce début de visibilité constitue la première étape d’une véritable activité de e-commerce dont seul le temps nous dira si elle est viable. Pour cela, une page Facebook a été créée sous le titre Koperativa Tsinjo. Vous pouvez y accéder en cliquant directement sur le lien. Pour l’instant, seuls quelques produits sont proposés, à destination des consommateurs malgaches car le processus d’envoi et de distribution a l’étranger n’est pas suffisamment fiable. Pour les commandes depuis la France ou d’autres pays, le plus simple est encore de passer par les différents comités régionaux. L’objectif recherché est tout d’abord d’évaluer s’il est possible d’accéder au marché local par ce moyen de communication et ensuite, d’évaluer si une clientèle est prête à se fournir ainsi directement auprès des producteurs. Une visibilité accrue également sur une site de partage En même temps que la création de cette « vitrine »sur le réseau social Facebook, quelques produits de la coopérative Tsinjo ont été également proposés sur un site de petites annonces nouvellement créé à...

Les mots pour le dire …

Voilà 1 an que Cindy Fischbach a rejoint AMADEA. Sa passion, c’est l’écriture … La poésie ! A sa manière, elle apporte sa contribution en mettant des mots sur des images que nous publions régulièrement sur nos réseaux sociaux. Elle souligne ainsi l’action d’Amadea en matière d’aide à l’enfance et au développement rural auprès des groupements de paysans que l’association accompagne. Sous forme d’un porte-folio, voici une compilation de tous ses messages, envoyés comme autant de bouteilles à la mer à travers l’espace et pour créer un lien entre Madagascar et la...
Disparition de Marcel GREGOIRE

Disparition de Marcel GREGOIRE

Nous venons d’apprendre le décès de Marcel GREGOIRE survenu mardi 7 avril.  Marcel GREGOIRE était un homme de terrain qui s’impliquait bénévolement chaque année, dans  les activités agricoles et la construction ou l’entretien des bâtiments d’Amadea. Il a, entre autres, été l’artisan de la construction du centre Mirana Tsiky et des bassins initiaux de spiruline à Antsirabe, ainsi que de la construction du centre Nomena à Mahambo. Depuis deux ans, les deuils et la maladie l’avaient tenu à l’écart de l’association mais Madagascar était toujours dans ses pensées. Nous présentons à sa famille nos sincères condoléances. Marcel, lors de la construction du Centre...
Amadea compte sur ses adhérents

Amadea compte sur ses adhérents

Ce qui fait la force d’une association, ce n’est pas seulement sa capacité à récolter des dons ou des subventions, mais également sa capacité à mobiliser de nouveaux adhérents qui viennent relayer et renforcer l’action des bénévoles les plus actifs.Amadea n’échappe pas à cette règle et comme toutes les associations, a besoin de sang neuf et de nouvelles énergies pour avancer. La comédienne Anne CHARRIER, marraine d’AMADEA depuis plusieurs années, vous explique en quoi l’augmentation du nombre de ses adhérents et un réel enjeu pour l’association. Pour adhérer, parrainer ou donner, c’est ici : Formulaire d’adhésionou alors via le site...
Amadea fête les femmes

Amadea fête les femmes

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, le 8 mars, les groupements VTMMA des zones Est et Ouest ont célébré – chacun à sa manière – cette journée d’honneur et de reconnaissance pour toutes celles qui représentent bien plus que la moitié de la population mondiale. A Madagascar, le rôle des femmes est même bien plus important qu’il y paraît. Amadea le constate au quotidien dans toutes ses actions de formation et d’accompagnement des agriculteurs qui sont principalement … des agricultrices ! A Mahazaza (zone Est) comme devant le nouveau local des VTMMA, à Andranovelona (zone Ouest de Fihaoana) c’est par des rassemblements festifs, des danses et même un tournoi de football féminin que la journée s’est concrétisée. Danses et discours à Mahazaza images : Lalao Johannes Danses et football à Andranovelona images : Lalao Johannes Retour en photos sur la journée (cliquer sur une image pour voir le diaporama). à Mahazaza à...
Arrivée d’un nouveau volontaire en service Civique

Arrivée d’un nouveau volontaire en service Civique

A partir du mois de mars et pour une durée de 9 mois, Jonathan RASON, étudiant en licence Administration Economique et Sociale à l’université de Lyon 2, effectuera un service civique au sein d’AMADEA. Âgé de 20 ans, il est originaire d’Antananarivo. Après son baccalauréat, il est arrivé en France il y a 5 mois. Il possède la double nationalité malgache et française. Malgré les circonstances particulières d’exercice de son service civique liées à la situation sanitaire, Jonathan est très motivé par la perspective d’agir concrètement avec Amadea pour son pays et pour ses compatriotes. Nous lui souhaitons la Bienvenue...