La spiruline : l’espoir d’un « or vert » pour Amadea

La spiruline : l’espoir d’un « or vert » pour Amadea

Dans l’enceinte du centre Mirana Tsiky, à Antsirabe, l’atelier de production de spiruline fonctionne maintenant au mieux de ses capacités.

Depuis l’importante rénovation des bassins opérées à l’automne 2020, les techniciens disposent désormais d’une structure de production performante (lire l’article ici : https://www.amadea.org/de-nouveaux-bassins-pour-la-spiruline-a-antsirabe/)

Une production en hausse sensible !

Depuis le redémarrage de l’atelier, en novembre dernier et jusqu’au mois de mars 2021, la production hebdomadaire moyenne s’est élevées à 2,2 kilos/semaine, soit plus de 8 kilos par mois.
Mais depuis le mois d’avril et en raison de la saison hivernale, peu propice à la production de spiruline, le quantité hebdomadaire est descendue à 1,3 kilo.

Quoi qu’il en soit, les techniciens ont des objectifs de production à tenir et nul doute qu’ils retrouveront leurs bons résultats, dès la fin de l’hiver.

Quoi qu’il en soit, en plus d’une distribution régulière aux enfants et adolescents des centres de Mahambo et d’Antsirabe, la spiruline est désormais commercialisée, notamment dans le nouveau point de vente accolé à la coopérative Tsinjo, à Amdranovelona ainsi que sur sa page Facebook.